Jacques Villeneuve, qui n'a pas roulé dans une voiture NASCAR depuis Montréal en août dernier, vise rien de moins que le podium ce week-end pour la course de série Nationwide d'Elkhart Lake, au Wisconsin.

Pierre-Marc Durivage
Pierre-Marc Durivage LA PRESSE

Le champion du monde de F1 de 1997 ne s'inquiète pas trop de ce long hiatus. «Ça ne me gêne pas d'arriver comme ça à la mi-saison, a-t-il indiqué à Autosport. C'est la première course de la saison en circuit routier et il s'agit de la première visite du NASCAR sur la piste de Road America. Plusieurs pilotes vont devoir apprivoiser le tracé.»

 

Ce qui ne sera pas le cas pour Villeneuve, qui s'est imposé deux fois sur le réputé circuit de 6,477 km alors qu'il courrait en IndyCar, en 1994 et 1995. «Je m'attends à un bon résultat ce week-end, a indiqué Villeneuve, en espérant signer un podium si on arrive à éviter les pépins.

 

«C'est vraiment excitant d'être de retour à Elkhart Lake, car ça demeure l'une de mes pistes préférées, a dit Villeneuve. J'espérais y revenir un jour. J'ai de très bons souvenir associés à cet endroit, surtout que j'y ai remporté deux courses. D'ailleurs, ma victoire ici en 1994 était ma première à vie en IndyCar.»

 

Villeneuve sera de retour au volant d'une Toyota de l'écurie Braun Racing, avec qui il avait collaboré en 2008 et 2009 à Montréal, enregistrant une quatrième place l'an dernier. Le pilote québécois pilotera de nouveau la Camry no 32 en août prochain sur le circuit qui porte le nom de son père.

 

Comme la série Sprint s'arrête en Californie ce week-end à l'Infineon Raceway, un autre circuit routier, plusieurs ténors du NASCAR et plusieurs spécialistes de circuits routiers ne seront pas au Wisconsin pour la course de samedi. Par contre, Carl Edwards, Brad Keselowski et Paul Menard feront la navette entre les deux circuits et ils seront à surveiller ce week-end, tout comme le vétéran pilote canadien Ron Fellows, un habitué de Road America et des circuits routiers en général.