Un an après avoir inscrit une voiture pilotée par l'Espagnol Fernando Alonso aux 500 milles d'Indianapolis, le constructeur McLaren envisagerait la mise sur pied d'un programme de course à temps plein dans la série IndyCar, d'après le magazine américain Road & Track.

Publié le 26 mai 2018
Charles René LA PRESSE

Cette entrée pourrait se faire dès la prochaine saison. Selon Road & Track, des représentants de McLaren ont récemment été vus à Indianapolis pour rencontrer de potentiels partenaires. Andretti Autosport, l'écurie dirigée par Michael Andretti qui a appuyé McLaren en 2017 dans sa préparation pour l'Indianapolis 500, serait l'allié naturel dans l'aventure.

Ses voitures sont toutefois propulsées par le motoriste Honda, celui-là même qui a rompu ses liens l'année dernière avec l'écurie de Formule 1 de McLaren. Cela n'aurait néanmoins pas d'effet sur une possible collaboration avec Andretti Autosport.