Helio Castroneves s'excuse pour sa crise de colère qui a suivi la fin de l'épreuve d'IndyCar à Edmonton.

ASSOCIATED PRESS

Castroneves a été le premier à franchir la ligne d'arrivée de la course, dimanche, mais a été pénalisé pour avoir bloqué son coéquipier de l'écurie Penske Will Power lors de la dernière relance d'épreuve, ce qui a donné la victoire à Scott Dixon.

En sortant de sa voiture après avoir été rétrogradé en 10e place, Castroneves s'est mis à hurler en direction des officiels de la série. Il en a même empoigné un.

Le pilote brésilien a publié ses excuses sur son site web, lundi, mentionnant qu'il est toujours en désaccord avec la décision des officiels, mais qu'il n'avait aucune raison d'agir comme il l'avait fait après que le drapeau à damiers eût été hissé.

Les officiels sont en train de réviser l'incident pour déterminer si Castroneves mérite, ou non, d'être sanctionné.