Sous les projecteurs, la voiture de sécurité pilotée comme à l'habitude par Bernd Maylander a tourné jeudi soir dans les deux sens sur le circuit de F1 qui emprunte une partie du mythique ovale d'Indianapolis et en particulier l'un de ses virages relevés (banking).

AGENCE FRANCE-PRESSE

Sous les projecteurs, la voiture de sécurité pilotée comme à l'habitude par Bernd Maylander a tourné jeudi soir dans les deux sens sur le circuit de F1 qui emprunte une partie du mythique ovale d'Indianapolis et en particulier l'un de ses virages relevés (banking).

«Ces premiers tests sont satisfaisants», a déclaré à l'AFP une porte-parole de la FIA.

«Aucun nouveau test n'est programmé pour le moment», a-t-elle ajouté.

Les essais nocturnes d'Indianapolis n'avaient pas été annoncés.

Les États-Unis ont l'habitude d'organiser des courses automobiles de nuit.

Les pilotes de F1 craignent dans l'ensemble des problèmes de visibilité, en particulier sous la pluie, et surtout une éventuelle panne électrique qui plongerait la piste dans l'obscurité alors qu'ils sont lancés à des vitesses folles.

Le patron de la Formule 1, le Britannique Bernie Ecclestone, souhaite organiser des courses de nuit dans un proche avenir. Les Grands Prix asiatiques ou l'australien semblent être les premiers visés car ils permettraient une diffusion télévisée en Europe en début d'après-midi au lieu de très tôt le dimanche matin.