Le grand argentier de la Formule 1, Bernie Ecclestone, a évoqué vendredi, avant les premiers essais libres du Grand Prix de Singapour de Formule 1, la possibilité que certaines écuries alignent trois monoplaces l'an prochain.

Publié le 19 sept. 2014
AGENCE FRANCE-PRESSE

«On saura d'ici deux ou trois courses» si certaines écuries, actuellement en grande difficulté financière, risquent de ne plus être là en 2015, a indiqué Ecclestone, pour qui «il a toujours été question que si on perd jusqu'à trois écuries, alors il faudra bien que d'autres écuries alignent trois voitures».

«Je pense que nous devrons le faire un jour ou l'autre. Et je préfèrerais voir Ferrari avec trois voitures, ou n'importe laquelle des autres équipes de pointe avec trois voitures, plutôt que d'avoir des écuries qui souffrent», a ajouté Ecclestone, 83 ans, qui gère les revenus commerciaux de la F1 depuis la fin des années 70.

Selon la rumeur invérifiable qui court depuis plusieurs semaines dans le paddock de F1, quatre écuries, Caterham, Marussia, Sauber et même Lotus, pourtant quatrième du championnat du monde en 2012 et 2013, sont actuellement dans le rouge, et donc pas certaines d'être encore présentes en 2015.