Une banque allemande qui a jadis détenu une partie importante des intérêts en Formule 1 a rejeté l'offre de Bernie Ecclestone de lui verser 25 millions d'euros (33,4 millions de dollars) afin de mettre fin à une dispute concernant la vente de ces intérêts.

ASSOCIATED PRESS

Plus tôt cette semaine, une cour de Munich a laissé tomber une affaire de corruption contre Ecclestone ayant un lien avec la vente des intérêts en F1 de la banque de Munich BayernLB's, en retour d'un paiement de 100 millions.

Par ailleurs, la semaine dernière, les avocats d'Ecclestone ont offert de verser 25 millions d'euros à la banque du secteur public, en affirmant toutefois que les dommages encourus par la compagnie n'étaient pas évidents. La banque avait dit avoir rejeté l'offre, sans donner de raison, et n'a pas précisé qu'elle serait la prochaine étape. L'offre s'est échue vendredi.

BayernLB a fait du travail de préparation dans le but de réclamer des dommages à Ecclestone, à la fin de l'année dernière, mais n'a jamais déposé de plainte officielle.