Le retour à 41 ans sur les circuits de Formule 1 de Michael Schumacher était «une énorme erreur», a estimé mercredi Eddie Jordan, qui avait le premier fait confiance au pilote allemand il y a 19 ans, dans un entretien à Sport Bild.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Le retour de Michael Schumacher était une excellente chose pour la discipline, mais pour lui personnellement, c'est une énorme erreur», a indiqué l'ancien patron d'écurie, qui a vu débuter le septuple champion du monde au volant d'une voiture Jordan Grand Prix en 1991.

«Revenir à 41 ans, pour se battre avec des jeunes qui ont 20 ans de moins, est tout simplement contraire aux lois de la physique et de la médecine», a-t-il poursuivi.

Plus sévère encore, il estime que le pilote n'a «plus rien à gagner. Sauf peut-être se sentir bien, mais même ça, ce n'est pas le cas. Vous croyez que ça lui plaît de se faire battre par Nico Rosberg?», son coéquipier chez Mercedes.

Recordman absolu des succès en Formule 1, Schumacher a tenté un retour risqué, et pour l'instant peu concluant, avec Mercedes, l'ancienne écurie Brawn GP, aux performances décevantes cette saison.

De nombreux anciens pilotes ont critiqué avec virulence ses performances, parmi lesquels Martin Brundle, David Coulthard et Eddie Irvine.

Lors du Grand Prix de Silverstone dimanche, Michael Schumacher a fini neuvième alors que Rosberg finissait troisième. Au classement général, il occupe une médiocre neuvième place, avec 36 points en 10 courses, à plus de 50 points de Rosberg et plus de 100 du leader, Lewis Hamilton.