Conseil mondial du sport automobile de la FIA a décidé mercredi de réintroduire en 2011 la règle des 107% pour les qualifications, ce qui entraînera l'exclusion des voitures trop lentes lors de la première tranche de qualification de chaque Grand Prix.

LA PRESSE

Le règlement, d'abord introduit en 1996, avait été retiré à la fin de 2002 à la suite de l'adoption d'une formule de qualification sur un seul tour.

 

On est toutefois revenu à des séances de qualifications libres et le nombre d'écuries a augmenté, si bien que la FIA a jugé opportun d'appliquer de nouveau la règle des 107%.

 

Les pilotes n'arrivant pas à inscrire un chrono en-deçà de 107% du temps de référence de la première tranche de qualifications se verra éliminer. Par contre, les commissaires de course pourront accorder une exemption au pilote s'ils jugent qu'il a réalisé un temps convenable lors d'une séance d'essais libre, par exemple.

 

Selon un communiqué de la FIA, «si plus d'un pilote venaient à être acceptés de cette manière, leurs places sur la grille de départ seraient déterminées par les commissaires».

 

Ailerons ajustables

 

Par ailleurs, la FIA a permis l'adoption d'ailerons arrière ajustables en course de façon à favoriser les dépassements.

 

Le système, proposé par l'Association des écuries de Formule 1 (FOTA), permettra au pilote de réduire l'appui aérodynamique de façon à gagner de la vitesse en ligne droite. Par contre, le dispositif ne pourra être activé pendant les deux premiers tours et il ne pourra être utilisé que par un pilote qui en suit un autre de près (l'écart devra être d'une seconde ou moins). Un pilote ne pourra donc recourir au système d'aileron ajustable de façon défensive. Le dispositif devrait permettre de gagner près de 15 km/h en ligne droite.

 

En entrevue à Autosport, le directeur technique de McLaren, Paddy Lowe, a indiqué que le dispositif allait pouvoir être utilisé en tout temps en qualifications. «Ça va être très intéressant, a-t-il soutenu. C'est une belle initiative de la FOTA pour améliorer le spectacle et je crois que ça va être très excitant.»

 

Le système aura sensiblement le même effet que le F-Duct utilisé cette année et qui sera officiellement interdit en 2011, tout comme le système de double-diffuseurs.

 

Également dans le but de favoriser les dépassement, les écuries ont accepté de mettre un terme à l'interdiction volontaire du système de récupération de l'énergie cinétique (SREC), qui a été utilisé par quelques équipes en 2009 et qui sera donc de retour en 2011.

 

Le SREC permet de momentanément accroître la puissance grâce à un petit moteur électrique embarqué à bord de la monoplace.

 

Source: Autosport