Le Brésilien Rubens Barrichello (Brawn GP) a réalisé le meilleur temps de la première séance d'essais libres du Grand Prix de Monaco, sixième épreuve de la saison 2009 de Formule 1, jeudi, sur le circuit de la Principauté.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Avec un temps de 1 min 17 sec 189/1000e, Barrichello a devancé son compatriote Felipe Massa (Ferrari) de 310/1000e de seconde et le champion du monde britannique Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes) de 389/1000e.

Les McLaren-Mercedes ont semblé en forme puisque l'autre «flèche d'argent» de Heikki Kovalainen a réalisé le quatrième chrono devant la seconde Ferrari de Kimi Raikkonen (5e).

L'homme en forme du début de saison, Jenson Button (Brawn GP), vainqueur de quatre des cinq premières courses, a été un peu en retrait, seulement huitième temps, alors que les Toyota ont apparemment travaillé sur un point précis puisque Timo Glock et Jarno Trulli n'ont pas essayé de réaliser des temps: ils ont pris les deux dernières places.

Pour cette première séance libre, les chronos ne sont pas beaucoup descendus: Barrichello, le meilleur jeudi matin, est resté au-dessus des 1 min 17 sec au tour alors que la pole position l'an dernier s'était jouée en-dessous des 1 min 16 sec.

Les pilotes s'attendent toutefois à une amélioration de l'adhérence au fil des séances sur ce tracé non permanent où il n'y a pas encore beaucoup de gomme déposée sur l'asphalte.

La séance s'est disputée sous un soleil éclatant (24 degrés dans l'air, 37 sur la piste). Sebastian Vettel (Red Bull) a été le seul pilote victime d'un incident quand il a, semble-t-il, cassé son moteur à mi-parcours. L'Allemand n'a couvert que 16 tours alors que tous les autres ont effectué une trentaine de boucles.

Le plus assidu a été Sébastien Buemi (Toro Rosso), qui a effectué 37 tours pour sa première apparition en Formule 1 à Monaco. Il a réalisé le 11e temps, trois places devant son coéquipier Sébastien Bourdais.

Enfin, à noter un petit tout droit de Barrichello à Sainte-Devote à deux minutes du terme de la séance alors qu'il tentait une ultime amélioration.