Nick Heidfeld, pilote de l'écurie BMW Sauber, a affirmé mercredi qu'il préfèrerait que le titre de champion du monde de F1 soit attribué aux points, et non en fonction du nombre de victoires en Grand Prix, comme l'a décidé mardi la Fédération internationale de l'automobile (FIA).

AGENCE FRANCE-PRESSE

«C'est une affaire de goût, mais moi je n'aime pas cela. Je trouvais l'ancienne règle meilleure», a commenté le pilote allemand à l'agence sportive SID.

«Avec le système des points c'était plus compréhensible: c'est celui qui est le plus régulièrement dans les premiers qui doit gagner», a-t-il poursuivi.

La FIA a annoncé mardi que serait déclaré champion du monde le pilote qui aurait remporté le plus grand nombre de Grands Prix durant la saison. Ce n'est qu'en cas d'égalité entre pilotes que les points gagnés selon le système classique viendraient départager les ex aequo.

Si ce système avait été utilisé l'an passé, l'issue du championnat aurait été différente puisque le champion du monde 2008 Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes) a remporté seulement cinq Grands Prix, contre six à son dauphin Felipe Massa (Ferrari).