«Nous sommes chanceux de pouvoir courir sur un circuit comme celui-ci. Pour moi, c'est l'une des plus belles pistes au monde», a insisté Tagliani, jeudi midi, à la veille des premiers essais en marge de la course Champ Car Mont-Tremblant qui sera courue dimanche après-midi.

Marc Delbès

«Nous sommes chanceux de pouvoir courir sur un circuit comme celui-ci. Pour moi, c'est l'une des plus belles pistes au monde», a insisté Tagliani, jeudi midi, à la veille des premiers essais en marge de la course Champ Car Mont-Tremblant qui sera courue dimanche après-midi.

Quand on sait qu'il s'en est fallu de peu pour que l'épreuve disparaisse du calendrier à la suite de la décision du promoteur Normand Legault de présenter plutôt une épreuve de la série NASCAR sur le circuit Gilles-Villeneuve à compter de cette année, on comprend encore mieux le plaisir de Tagliani.

«J'espère que ce circuit va amener une nouvelle vision dans le championnat», a-t-il poursuivi.

Tag est maintenant impatient d'aller en piste, conscient qu'il sera primordial de s'assurer une bonne position sur la grille de départ.

«C'est un circuit très rapide, qui exige de la concentration et qui demande de trouver le bon équilibre pour aller vite. C'est certain que les deux séances de qualification vont être hyper importantes. Il faut s'assurer de partir le plus en avant possible, question de réduire les risques d'incidents au départ.»

En quête d'un podium

Tagliani, âgé de 34 ans, n'a toujours pas obtenu un podium cette saison même s'il a pris le départ à trois reprises de la quatrième position sur la grille.

«Ça va bien en qualifications, a-t-il confirmé. En course, j'accumule des points au championnat — 4e, 5e à deux occasions et 6e — mais j'aurais préféré terminer sur le podium plus souvent.»

Il croit qu'il aurait même pu gagner à Cleveland la semaine dernière n'eut été d'un problème lors des ravitaillements.

«Ce sont des choses qui arrivent et il faut tourner la page.»

Tagliani occupe actuellement la quatrième position au championnat avec 97 points, soit 20 de moins que l'actuel meneur Sébastien Bourdais.

Lui qui n'a pas ménagé ses efforts au cours des dernières semaines pour faire la promotion de la course à Mont-Tremblant, Tagliani espère que les spectateurs seront au rendez-vous ce week-end.

«Nous sommes chanceux d'avoir trois courses au Canada. Prenez le cas de Sébastien (Bourdais), il n'a jamais l'occasion de courir devant les siens. Je me suis beaucoup investi pour faire la promotion de la course de façon à rendre justice à la piste et à la série.

«Je ne peux pas garantir que toute cette énergie va être récompensé mais, au moins, je n'aurais pas de regret. Je vous assure que les vrais amateurs de course automobile auront beaucoup de plaisir ce week-end.»