«Sans entrer dans les chiffres, la réponse des spectateurs est très positive, la vente des billets et des forfaits corporatifs est au-dessus de nos attentes», a confié le directeur général de l'événement Martin Spalding, mardi, à l'occasion de la journée de tests de Terry Labonte, qui a pour sa part prédit que la course sera «sans aucun doute un grand événement, très excitant».

Guy Robillard

«Sans entrer dans les chiffres, la réponse des spectateurs est très positive, la vente des billets et des forfaits corporatifs est au-dessus de nos attentes», a confié le directeur général de l'événement Martin Spalding, mardi, à l'occasion de la journée de tests de Terry Labonte, qui a pour sa part prédit que la course sera «sans aucun doute un grand événement, très excitant».

La course sera disputée le samedi 4 août.

«En ce moment, les gradins les plus populaires sont ceux qui se trouvent juste en avant des puits et c'est fort probable que nous allons ajouter une tribune dans les semaines qui suivent parce que la vente de billets est excellente», a fait savoir Spalding, selon qui il est aussi «fort probable» qu'une tribune sera ajoutée à l'épingle.

L'admission populaire est aussi très populaire, «et on va continuer à vendre jusqu'à ce qu'on épuise la capacité de l'île», a déclaré Spalding, qui n'a pas voulu prédire malgré tout qu'on allait attirer plus que les 105 000 spectateurs au Grand Prix de dimanche.

Spalding a précisé par la suite qu'on ne veut pas fixer de limite au nombre de spectateurs pour ne pas frustrer personne mais il a convenu qu'à partir de 125 000 personnes, on commencerait à être tassé...

«Je n'ai pas dit que c'était plus populaire (que la Formule 1), a tenu à préciser Spalding, qui est aussi le directeur général du Grand Prix. C'est un marché très différent. Le marché cible de NASCAR est très différent et le coût du billet est très différent aussi. Le prix du billet de NASCAR est un tiers du prix de la F1.

«Les études qu'on a lues nous ont montré que l'amateur de NASCAR n'est pas nécessairement un fan de la Formule 1 et vice-versa. On s'attend de voir des choses différentes et on est toujours en train de s'ajuster aux demandes de nos clients.»

Après avoir rappelé que les Québécois Patrick Carpentier, Alexandre Tagliani et Andrew Ranger participeront aux courses de soutien de la fin de semaine du 3, 4 et 5 août, Spalding a ajouté que «on a entendu des rumeurs la semaine passée, il va y avoir de belles surprises et je pense que tout le monde va être très heureux.»

Quant au circuit, une seule modification sera apportée par rapport au Grand Prix du Canada.

La longueur des puits de ravitaillement sera double pour faire place aux 43 voitures qui prendront le départ de la course et au plus grand nombre attendu encore pour les qualifications, de sorte que la sortie des puits donnera dans le deuxième virage.