L’écurie de Formule 1 Red Bull Racing a suspendu son pilote de réserve Jüri Vips après qu’il ait utilisé un langage raciste sur la plateforme de jeux vidéo Twitch.

Publié hier à 19h31
Katherine Harvey-Pinard
Katherine Harvey-Pinard La Presse

Les faits en question ont eu lieu mardi. Dans une vidéo diffusée sur la chaîne d’un autre pilote junior de Red Bull, Liam Lawson, on entend clairement Vips employer le mot en N au micro. Son coéquipier semble l’avertir en l’interpellant d’un simple « Jüri ».

Dans une autre vidéo, Lawson tend une casquette rose à Vips en lui demandant de la porter. Ce à quoi Vips répond « c’est gai ». Lawson réagit cette fois en disant « Jüri, tu ne peux pas dire ça ».

Les deux séquences vidéo sont rapidement devenues virales et l’écurie Red Bull Racing n’a pas tardé à suspendre le jeune pilote de 21 ans de toutes ses fonctions « dans l’attente d’une enquête complète sur l’incident », a-t-elle écrit dans une courte déclaration.

« En tant qu’organisation, nous condamnons les abus de toute sorte et nous avons une politique de tolérance zéro envers le langage ou le comportement raciste au sein de notre organisation », a-t-elle ajouté.

Le pilote estonien a rapidement publié à son tour une déclaration sur son compte Instagram afin de s’excuser pour le « langage offensant » qu’il a utilisé. « Ce langage est tout à fait inacceptable et ne représente pas les valeurs et les principes auxquels je tiens, a-t-il poursuivi. Je regrette profondément mes actions et ce n’est pas l’exemple que je souhaite donner. Je coopérerai pleinement à l’enquête. »

Vips course présentement pour l’équipe britannique Hitech Grand Prix, en Formule 2. Il a pris la place de Sergio Pérez lors des essais libres du Grand Prix d’Espagne, le mois dernier, en tant que pilote de réserve de Red Bull.