La première journée du Grand Prix de Trois-Rivières (GP3R) a pris fin sous les lumières et un ciel de carte postale, vendredi, au parc de l’Exposition. Bien que satisfait du déroulement de la journée, le directeur général, Dominic Fugère, lance un avertissement quant au respect des mesures sanitaires.

Louis-Simon Gauthier Le Nouvelliste

« Je suis fier de voir comment les gens se comportent en général, sauf que j’aimerais qu’on ait à leur rappeler moins souvent qu’ils doivent porter le couvre-visage en tout temps », a expliqué le grand manitou du festival automobile, en fin de soirée, alors que les voitures de la Super Production Challenge clôturaient le bal de cette première de trois journées de compétitions.

Lisez la suite sur le site du Nouvelliste