(Toronto) Le Honda Indy de Toronto est annulé pour une deuxième année consécutive en raison de la COVID-19.

La Presse Canadienne

La ville de Toronto a annoncé qu’elle annulait les principaux évènements en personne jusqu’à la fête du Travail, mettant fin aux espoirs de tenir la course du 9 au 11 juillet.

La seule course canadienne du calendrier IndyCar subit le même sort que le Grand Prix du Canada de Formule 1 à Montréal et l’Omnium canadien de golf RBC à Toronto alors que ces évènements sportifs annuels sont également annulés pour la deuxième année d’affilée.

La course de Toronto est un évènement annuel qui se déroule au parc des expositions depuis 1986.

L’évènement a été annulé seulement deux fois depuis le début — l’année dernière et en 2008 après la réunification des séries Champ Car et Indy Racing League.

Le légendaire Bobby Rahal a remporté la course inaugurale en 1986, connue alors appelée comme le Molson Indy.

Il a aussi pris le nom de Grand Prix Steelback de Toronto lorsque la commandite Molson a pris fin en 2007, puis a été renommé Honda Indy à son retour en 2009.

Le Torontois Paul Tracy est le seul Canadien à avoir remporté la course, en 1993 et 2003.

Au sommet de sa popularité, l’évènement de Toronto a attiré plus de 70 000 spectateurs le jour de la course au début des années 2000.

Les Ontariens James Hinchcliffe et Dalton Kellett sont les pilotes canadiens actuels en IndyCar.