(Montmelo) Le pilote Mercedes Lewis Hamilton a signé le meilleur temps de la deuxième séance d’essais libres, vendredi, au Grand Prix de Formule 1 d’Espagne.

La Presse Canadienne

Hamilton a enregistré un temps d’une minute et 18 170 secondes sur le circuit de Catalunya-Barcelona, retranchant ainsi 0,139 seconde au temps de son coéquipier Valtteri Bottas.

« C’est de bon augure pour le week-end, la piste est formidable et nos réglages sont semblables à ceux de la dernière course, a confié Hamilton. Ç’a l’air serré, mais je crois que nous avons un bon rythme. »

Contre toute attente, le pilote Ferrari Charles Leclerc a suivi en troisième place à 0,165 seconde, devant — une autre surprise — les coéquipiers chez Alpine Esteban Ocon et Fernando Alonso, dans l’ordre.

« C’est formidable d’observer la progression de McLaren, Ferrari et Alpine, non seulement Red Bull, et ça hausse la barre pour nous-mêmes », a évoqué Hamilton au sujet des équipes rivales.

Le pilote Red Bull, Max Verstappen s’est contenté du neuvième temps, tout juste devant son coéquipier Sergio Perez.

Le Hollandais est demeuré aux puits un bon moment, alors que son équipe s’affairait sur sa voiture. De plus, son dernier tour lancé a été écourté après qu’il eut endommagé le côté droit de son aileron avant.

« C’est difficile de dire le vendredi à quel point nous serons dans le coup demain, mais nous sommes jusqu’ici assez satisfaits des résultats, a évoqué Verstappen. Évidemment, on veut s’améliorer et faire encore mieux, donc il faudra simplement s’assurer que tout soit en ordre pour demain. J’ai déjà hâte. »

L’Allemand Sebastian Vettel, quadruple champion du monde de F1, s’est adjugé le 11e temps au volant de son Aston Martin, à 0,777 seconde de Hamilton.

« J’étais content aujourd’hui, car j’ai pu essayer les améliorations aérodynamiques sur la voiture, a expliqué Vettel. C’est difficile de dire où nous nous situerons demain, car c’est très serré en milieu de peloton, mais nous tenterons d’extraire le maximum de la voiture. »

Son coéquipier, le Québécois Lance Stroll, a suivi en 14e position à près d’une seconde du Britannique.

« Je dois continuer de me familiariser avec la voiture et ses nouvelles composantes, qui semblent nous pousser dans la bonne direction, a évoqué le pilote de Mont-Tremblant. Les temps aujourd’hui ont démontré à quel point c’est serré en milieu de peloton, et comme c’est très difficile de dépasser ici, il faudra s’assurer de connaître une bonne journée en piste samedi. »

Pour sa part, le Torontois Nicholas Latifi a obtenu le 18e chrono pour Williams.

Hamilton à la poursuite de Schumacher

Seuls huit points séparent Hamilton et Verstappen au classement général, après qu’ils se soient échangé les deux premières places lors des trois premières courses de la saison 2021.

La séance s’est déroulée sous un soleil radieux en banlieue de Barcelone.

Bottas avait dominé la première séance d’essais en matinée, devant Verstappen et Hamilton, respectivement.

Celle-ci avait été brièvement interrompue à la suite de la perte de contrôle du pilote de réserve chez Alfa Romeo Robert Kubica, qui a terminé sa course dans le bac à graviers.

« J’ai payé le gros prix pour une erreur banale », s’est exclamé le Polonais après avoir piloté une voiture de F1 pour la première fois en cinq mois.

Nikita Mazepin a aussi été victime d’un tête-à-queue dès son premier passage en piste, mais il n’a pas endommagé sa voiture Haas.

Hamilton a remporté le Grand Prix de Bahreïn et celui de la semaine dernière au Portugal. Verstappen s’est adjugé la victoire au Grand Prix d’Émilie-Romagne, en Italie.

Samedi, Hamilton convoitera sa 100e po en carrière. Dimanche, il pourrait égaler Michael Schumacher en signant une sixième victoire en carrière sur le circuit catalan.

Verstappen est le dernier pilote, autre que Hamilton, à avoir triomphé sur cette piste. Il était devenu le plus jeune pilote de l’histoire de la F1 à gagner un Grand Prix lors de sa victoire en Espagne en 2016, à l’âge de 18 ans.