(Brackley) Romain Grosjean effectuera un bref retour en Formule 1 puisqu’il participera à des essais pour Mercedes exactement sept mois après avoir frôlé la mort au Bahreïn en 2020.

Associated Press

Mercedes a annoncé mercredi que Grosjean pilotera la voiture de 2019 de Lewis Hamilton au Grand Prix de France, le 27 juin, avant de prendre part à une journée entière d’essais privés au circuit Paul Ricard deux jours plus tard.

Le directeur de Mercedes, Toto Wolff, tient ainsi sa promesse faite à Grosjean à la suite de son terrible accident survenu en novembre dernier, alors que le Français pilotait pour Haas. Grosjean s’est lui-même extirpé de la carcasse en flammes de sa voiture, et tandis qu’il se récupérait dans son lit d’hôpital, Wolff a déclaré en conférence de presse qu’il ne voulait pas que la carrière de Grosjean en F1 se termine ainsi.

« La première fois que j’ai entendu que je pourrais piloter une voiture Mercedes, c’était dans mon lit d’hôpital au Bahreïn lorsque Toto a rencontré les membres des médias et évoqué cette possibilité-là, a confié Grosjean au site internet de Mercedes. La F1 n’a pu visiter la France en 2020 à cause de la pandémie de coronavirus, donc piloter une Mercedes au Grand Prix de France en 2021 et lors des essais privés sur le circuit Paul Ricard, qui est dans ma cour, ce sera spécial. J’ai déjà hâte à cette journée-là. »

Grosjean a subi d’importantes brûlures aux mains, et il en porte toujours les cicatrices. Depuis, il a rejoint les rangs de la série IndyCar aux États-Unis et disputé deux courses.