(Charlotte) Puisque le Grand Prix de Monaco a été annulé et les 500 milles d’Indianapolis reportés en août, les projecteurs seront uniquement projetés vers le Coca-Cola 600, dimanche.

Jenna Fryer
Associated Press

Le dimanche avant le Memorial Day, aux États-Unis, représente habituellement une grande célébration de la course automobile. La journée commence habituellement avec la course de Formule 1 dans les rues de Monaco, suivie de la prestigieuse épreuve IndyCar sur l’ovale de l’Indianapolis Motor Speedway, puis de la plus longue course de la saison de la NASCAR au Charlotte Motor Speedway.

En raison de la pandémie de la COVID-19, les deux premières épreuves au programme de la journée n’auront pas lieu. Mais puisque la NASCAR a relancé sa saison le week-end dernier, le Coca-Cola 600 aura toute l’attention des amateurs de course automobile.

Il s’agit d’une des courses les plus exigeantes de la saison, mais pas toujours de la plus intéressante pour les spectateurs. Cependant, les pilotes adorent le défi d’endurance que représente l’épreuve de 600 milles.

« Je crois que pour les partisans, pour les personnes qui apprécient l’histoire de la NASCAR, le 600 est unique, a affirmé Martin Truex fils. Pour les personnes du milieu, c’est une grande course et nous voulons tous la gagner. »

Malgré la pluie, la NASCAR a connu une bonne semaine à la suite de sa relance au Darlington Raceway. Kevin Harvick a inscrit sa première victoire de la saison, sa 50e en carrière, dimanche dernier. Denny Hamlin a ensuite triomphé pour une troisième fois à Darlington lors de la première course en 34 ans à être présentée un mercredi.

Les deux courses à Darlington ont été intéressantes, tout comme celle de la série Xfinity jeudi, quand Chase Briscoe s’est imposé devant Kyle Busch lors du dernier tour.

Le Coca-Cola 600 est toutefois une bête différente. Pendant les longues séquences sous drapeau vert, les voitures se dispersent sur la piste. La stratégie, la conservation des pneus et la chance sont les facteurs déterminant de cette course, ce qui n’est pas toujours bon pour le spectacle télévisuel.

Il s’agira toutefois du seul spectacle de course automobile dimanche et il pourra seulement être suivi à la télévision puisque les spectateurs n’ont pas accès au site en raison de la pandémie.

Une course ennuyante pourrait freiner la lancée de la NASCAR.

« C’est le Coca-Cola 600 et nous ne pouvons rien n’y faire, a dit Joey Logano. C’est une bonne piste et ce sera intense dès le premier tour. »

Truex sera l’un des favoris, lui qui a deux victoires, une deuxième place et une troisième place lors de ses quatre dernières participations au 600. Truex a passé 625 des 1200 tours en tête pendant cette séquence.

Il n’a toujours pas de victoires à son dossier cette saison, mais il a terminé chaque fois dans le top-10 cette semaine à Darlington.