Les membres de l’équipe de Formule 1 McLaren qui s’étaient retrouvés en quarantaine préventive après qu’un de leurs collègues ait testé positif à la COVID-19 au Grand Prix d’Australie plus tôt ce mois-ci sont rentrés chez eux.

La Presse canadienne

« Nous sommes heureux de confirmer que depuis hier soir, tout le personnel de l’équipe qui était en isolement à Melbourne, ainsi que le personnel de la direction qui était resté avec eux, sont maintenant rentrés chez eux en toute sécurité », pouvait-on lire dans le communiqué transmis jeudi par l’équipe sur son compte Twitter officiel.

McLaren s’était retirée du Grand Prix d’Australie quelques heures avant les premiers coups de roue, après qu’un membre de l’équipe ait testé positif au coronavirus. Cette décision avait ensuite entraîné l’annulation de la première course du calendrier de F1.

L’équipe britannique a révélé que l’employé qui avait testé positif au coronavirus s’était rapidement remis de ses symptômes, mais qu’un total de 16 travailleurs étaient demeurés en quarantaine en Australie pendant deux semaines. Sept de ces personnes ont été testées pour dépister le virus, mais les résultats ont tous été négatifs.

Bien que tous les employés soient maintenant de retour au Royaume-Uni, ils ne retourneront pas au travail à l’usine de l’équipe pour l’instant. McLaren a respecté les directives du gouvernement britannique et fermé temporairement ses portes, dans l’espoir de ralentir la propagation du coronavirus. Racing Point fait partie des autres équipes de F1 installées au Royaume-Uni qui ont suivi la directive du gouvernement.