(Londres) L’écurie canadienne de Formule 1 Racing Point deviendra Aston Martin à compter de la saison de 2021, à la suite de l’achat d’une participation significative dans le manufacturier anglais d’un consortium mené par l’actuel propriétaire de l’équipe, le Québécois Lawrence Stroll.

La Presse canadienne

Le groupe de Stroll a investi 182 millions de livres sterling (316 millions CAN) pour acquérir 16,7 % d’Aston Martin, et l’objectif sera maintenant de rebaptiser l’équipe Racing Point à temps pour la saison 2021. Au passage, Stroll est devenu le président et directeur exécutif d’Aston Martin.

Cette décision d’affaires a été prise 18 mois après que le consortium mené par Stroll ait pris le contrôle de l’équipe Force India, qui a été rebaptisée Racing Point à l’aube de la saison 2019.

Le dévoilement officiel de la voiture Racing Point aura lieu le 17 février à Mondsee, en Autriche, deux jours seulement avant le début des essais hivernaux au circuit de Catalunya, en banlieue de Barcelone. Le fils de Stroll, Lance, ainsi que le Mexicain Sergio Perez sont les pilotes titulaires de cette équipe.

À la suite de cette annonce, l’équipe Red Bull a annoncé que son partenariat avec Aston Martin arrivera à échéance après la saison 2020.

Il s’agira d’un retour en F1 pour le manufacturier anglais après une absence de 60 ans — Aston Martin avait pris part à cinq courses inscrites au championnat de 1959-60. Ses meilleurs résultats avaient été deux sixièmes places, aux Grands Prix de F1 de Grande-Bretagne et du Portugal en 1959.