(Abou Dabi) Max Verstappen a mis la table pour la saison 2021 en lançant un message fort à Lewis Hamilton et à l’équipe Mercedes, samedi.

La Presse Canadienne

Le pilote Red Bull s’est emparé de la position de tête en vue du Grand Prix de Formule 1 d’Abou Dabi, privant ainsi Mercedes d’une fiche parfaite à ce chapitre en 2020.

Verstappen a signé un temps de 1 min 35,246 s à la tombée de la nuit sur le circuit de Yas Marina. Le Néerlandais a du même coup signé la troisième position de tête de sa carrière en F1.

« Je l’ai déjà dit auparavant, c’était notre dernière occasion cette saison et nous l’avons fait. Heureusement, tout s’est mis en place lors du dernier tour. C’est très frustrant de passer la saison à faire du rattrapage, en s’approchant petit à petit », a confié Verstappen à la télévision.

Le pilote Mercedes Valtteri Bottas, qui occupait la tête jusqu’à la toute dernière seconde de la séance, a suivi en deuxième place, à seulement 25 millièmes de seconde de Verstappen.

« Nous avons vu lors de la troisième séance d’essais libres [samedi] matin que Red Bull était rapide, et nous avons eu de la difficulté à faire monter la température de nos gommes tendres, a confié Bottas. Nous nous sommes améliorés en cours de séance, mais n’avons jamais pu extraire le plein potentiel de la voiture. Les réglages n’étaient pas optimaux. »

Pour sa part, Lewis Hamilton, qui s’était absenté de la dernière course après avoir reçu un diagnostic positif à la COVID-19, a obtenu le troisième temps, à 86 millièmes de seconde de la position de tête.

Ç’a été un week-end difficile, car je devais essayer de retrouver mon rythme. On dirait que j’ai perdu le rythme, mais je dois féliciter Max. J’espère qu’on pourra lui en donner pour son argent [dimanche].

Lewis Hamilton

Le top 5 a été complété par Lando Norris (McLaren) et Alexander Albon (Red Bull), dont le volant est menacé en vue de la saison prochaine.

Le Québécois Lance Stroll, quant à lui, partira de la huitième place sur la grille de départ. Après la séance, le pilote de Mont-Tremblant a expliqué qu’il avait éprouvé des ennuis avec sa monoplace.

« J’ai trouvé que la voiture était difficile à conduire aujourd’hui. Il est encore trop tôt pour en déterminer la cause, mais je crois que nous trouverons les réponses nécessaires ce soir », a dit samedi le pilote âgé de 22 ans.

Son coéquipier chez Racing Point, Sergio Pérez, a été relégué en 19e place après avoir dû remplacer des pièces de son groupe motopropulseur. Pérez, qui a remporté le Grand Prix de Sakhir le week-end dernier, dispute sa dernière course avec l’équipe qui appartient à l’homme d’affaires québécois Lawrence Stroll.

C’était notre dernière séance de qualifications ensemble, les gars. Il reste [dimanche]. Donnons tout ce que nous avons.

Sergio Pérez, sur les ondes radio de Racing Point en rentrant aux puits

Stroll et Pérez auront donc beaucoup à faire dimanche pour maintenir Racing Point au troisième rang du championnat des constructeurs, puisque leur écurie dispose de seulement 10 points d’avance sur McLaren, et 22 points sur Renault.

« Les deux voitures McLaren sont peut-être devant nous [sur la grille de départ], mais si nous connaissons un bon départ, et que nous adoptons la bonne stratégie de course, alors je crois que nous progresserons et que nous pourrons nous accrocher à la troisième place au championnat des constructeurs », a résumé Stroll.

Les pilotes Ferrari Charles Leclerc et Sebastian Vettel, lequel sera le coéquipier de Stroll l’an prochain chez Aston Martin Racing, ont fini 12e et 13e, dans l’ordre.

« J’ai donné tout ce que j’avais », a confié Vettel sur les ondes radio de la Scuderia.

George Russell, qui a remplacé Hamilton chez Mercedes le week-end dernier, a enregistré le 16e chrono au volant de sa Williams. Son coéquipier, le Torontois Nicholas Latifi, s’élancera du 18e rang.

Le Grand Prix d’Abou Dabi est la 17e et dernière épreuve de la saison 2020 de F1. Hamilton est déjà assuré du championnat du monde, et Mercedes du championnat des constructeurs.