(Sakhir) Valtteri Bottas peut pousser un soupir de soulagement ; le petit nouveau ne lui a pas damé le pion.

La Presse Canadienne

Le Finlandais a profité de l’absence de son coéquipier, le champion du monde Lewis Hamilton, pour s’adjuger la position de tête du Grand Prix de Formule 1 de Sakhir, samedi.

« C’est de toute évidence inhabituel avec un nouveau coéquipier. Mais je suis concentré sur moi-même et je n’ai pas perdu de temps à me préoccuper des autres, a-t-il confié à la télévision après la séance. Ce n’est pas la meilleure séance de qualifications de ma carrière, mais je suis satisfait. J’espère que la course sera amusante. »

Le pilote Mercedes a enregistré un temps canon de 54,377 secondes sur le circuit international de Sakhir, reconfiguré pour l’occasion en piste de seulement 3,5 km. Il s’agit du meilleur temps en qualifications depuis celui de 58,790 secondes de Niki Lauda au Grand Prix de Dijon en 1974.

Il s’agissait de la 16e position de tête de sa carrière, de sa cinquième cette saison, et de sa première depuis celle acquise au Grand Prix d’Émilie-Romagne le 31 octobre.

Il a devancé son coéquipier chez Mercedes ce week-end, George Russell, de seulement 26 millièmes de seconde, tandis que le pilote de Red Bull Max Verstappen a enregistré le troisième temps, à 0,056 s.

« Nous avons connu une bonne séance de qualifications, et le tour lui-même était bon, a confié le Néerlandais. Sur cette piste, les temps sont si serrés que tout pourrait se jouer au départ [ce dimanche] – ce ne sera pas facile. »

Russell a été prêté par Williams à l’équipe allemande à la suite du diagnostic positif à la COVID-19 d’Hamilton plus tôt cette semaine. Le Britannique âgé de 22 ans, qui avait dominé les deux premières séances d’essais libres la veille, tente d’obtenir un premier point de classement en carrière en F1.

« Ç’a été incroyablement intense ; il y a tant à apprendre. Il faut piloter différemment, réapprendre à être rapide avec cette voiture, a expliqué Russell. J’étais simplement satisfait d’atteindre la Q3, et nous avons été en mesure de réunir toutes les composantes lors de mon dernier tour. »

Si vous m’aviez dit la semaine dernière que je partirais deuxième ce week-end, je ne vous aurais pas cru !

George Russell, qui remplace Lewis Hamilton chez Mercedes

Pour sa part, le Monégasque Charles Leclerc peut dire mission accomplie après s’être emparé de la quatrième place sur la grille de départ, à 0,236 s de Bottas. Le pilote Ferrari a d’ailleurs déclaré sur les ondes radio après son tour : « C’est bon, c’est très, très bon. »

Sergio Pérez, sur Racing Point, a complété le top 5.

Stroll a endommagé le fond plat de sa Racing Point

Le Québécois Lance Stroll a joué de malchance pendant la deuxième partie de la séance de qualifications (Q2) et a été limité au 10e temps.

Le pilote de Mont-Tremblant a indiqué avoir endommagé le fond plat sous sa voiture lors de sa deuxième sortie, ce qui l’a empêché d’extraire le maximum de sa Racing Point.

Je suis un peu frustré de la séance [de samedi]. J’ai endommagé le fond plat de ma voiture en sautant sur les vibreurs du virage no 8. Heureusement que j’avais déjà enregistré un temps assez rapide pour accéder à la Q3, mais malheureusement ça m’a privé d’une chance de percer le top 10.

Lance Stroll

« Il va falloir analyser les dégâts au fond plat, parce que ça n’a pas été un impact très franc – et je suis surpris qu’il y ait autant de dégâts », a ajouté Stroll.

De son côté, le quadruple champion du monde Sebastian Vettel n’a tout simplement pas été dans le coup au volant de sa Ferrari. L’Allemand s’est contenté du 13e rang sur la grille de départ, tout juste derrière le pilote Red Bull Alexander Albon.

Le Torontois Nicholas Latifi a enregistré le 17e chrono chez Williams. Son coéquipier pour le week-end en remplacement de Russell, le Britannique d’origine sud-coréenne Jack Aitken, partira 18e.

Pour sa part, le Brésilien Pietro Fittipaldi, qui a été appelé en renfort chez Haas afin de remplacer le Français Romain Grosjean à la suite de son spectaculaire accident du week-end dernier au Grand Prix de Bahreïn, s’élancera de la dernière place sur la grille.

Fittipaldi, petit-fils du double champion du monde Emerson Fittipaldi, a été puni pour avoir remplacé plusieurs éléments de son groupe motopropulseur avant la séance de qualifications.

Par ailleurs, on ignore toujours si Hamilton sera en mesure de participer au dernier Grand Prix de la saison, le week-end prochain, à Abou Dabi.