(Sakhir) L’Allemand Sebastian Vettel serait « heureux d’aider » son compatriote Mick Schumacher à s’acclimater au mieux à la F1 l’an prochain et « de lui dire tout ce (qu’il) sait », a-t-il assuré jeudi en conférence de presse en marge du GP de Sakhir, à Bahreïn.   

Agence France-Presse

« Je serai heureux de l’aider si je peux, car c’est un mec super et que j’ai eu une relation particulière avec son père », a poursuivi le pilote Ferrari, qui a d’abord été fan de Michael Schumacher avant d’apprendre à le connaître et de « bénéficier de ses conseils ».

Je serais heureux de faire pour lui ce que Michael a fait pour moi. C’est une personne que j’ai envie d’aider sur la piste et en dehors, mais il faut aussi qu’il trouve sa voie.

Sebastian Vettel

Celui-ci regrette toutefois que le septuple champion du monde, victime d’un grave accident de ski en décembre 2013 et dont on a peu d’informations sur l’état de santé, « ne puisse pas voir la progression de son fils ».

Le Finlandais Kimi Räikkönen, qui a couru face à Michael Schumacher à sa grande époque chez Ferrari au début des années 2000, trouve « fantastique » que Mick ait signé avec l’écurie Haas pour plusieurs années à partir de 2021, comme on l’a appris mercredi.  

« C’était juste une question de temps, a poursuivi le pilote Alfa Romeo. C’est très bien que le nom de Schumacher revienne en F1. »

Seizième et avant-dernière manche de la saison, le Grand Prix de Sakhir de F1, sur le tracé extérieur du circuit de Sakhir à Bahreïn, débute vendredi par les premiers essais libres à 10 h 30 (heure du Québec).