(Sao Paulo) Le Brésilien Pietro Fittipaldi, petit-fils du double champion du monde de F1 Emerson Fittipaldi, est « prêt » à courir le premier Grand-Prix de sa carrière, dimanche à Bahreïn, en remplacement de Romain Grosjean (Haas), forfait après un effroyable accident dimanche.

Agence France-Presse

« Ce n’est pas la meilleure des circonstances, mais l’important est que Romain se porte bien. Cela aurait pu être bien pire. Dieu merci, il va bien », a indiqué Fittipaldi au lendemain du terrible accident du Français, qui a percuté à 220 km/h les barrières de sécurité avant de réussir à s’extraire de sa monoplace Haas coupée en deux et en feu.  

Grosjean a échappé au pire et souffre de brûlures. Il devrait quitter l’hôpital mardi selon Haas, qui par ailleurs avait décidé de ne pas conserver le Franco-Suisse en 2021.  

« Je suis prêt, pour moi c’est incroyable. Depuis petit, tout pilote rêve de piloter en Formule 1 », a poursuivi Fittipaldi, 24 ans, au journal brésilien Estado de Sao Paulo, ajoutant qu’il allait faire « de (son) mieux » dimanche sur ce même circuit bahreïni de Sakhir.

C’est « génial de suivre le chemin » de son grand-père Emerson Fittipaldi, qui avait conquis le titre mondial en F1 en 1972 et 1974, a indiqué le Brésilien, pilote de réserve Haas dont l’oncle Christian et le grand-oncle Wilson ont également couru en F1.

PHOTO ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Le Brésilien Emerson Fittipaldi, alors chez Lotus, au Grand Prix Questor d’Ontario, en Californie, le 28 mars 1971.

Fittipaldi pourrait aussi participer à l’ultime GP de la saison, le dimanche 13 décembre à Abou Dabi (Émirats arabes unis), si Grosjean n’a pas assez récupéré.