(Phénix) Le pilote le plus populaire de la NASCAR possède maintenant un titre à son palmarès.

Jenna Fryer
Associated Press

Chase Elliott a hérité du flambeau de son coéquipier Jimmie Johnson et a remporté un premier championnat, dimanche, passant de la queue du peloton à la tête au Phoenix Raceway.

« Je ne sais pas quoi dire, a déclaré Elliott. C’est incroyable. Mon doux ! Nous l’avons fait. C’est tout ce que j’arrive à dire. Incroyable ! »

Il s’agit d’un premier titre pour Hendrick Motorsports et Chevrolet depuis 2016, quand Johnson avait gagné sa septième et dernière couronne.

Elliott a commencé la course en queue de peloton puisque sa voiture n’avait pas passé avec succès l’inspection d’avant-course. Il s’est toutefois faufilé à travers la circulation pendant le premier segment de la course, puis a filé vers la victoire.

Johnson, qui en était à sa dernière épreuve en carrière à bord de la voiture numéro 48 de Hendricks, a terminé en cinquième position.

« J’ai le cœur gros », a dit Johnson, dont les 83 victoires le classent au sixième rang dans l’histoire de la série.

Elliott, qui célébrera son 25e anniversaire de naissance plus tard en novembre, est le fils du légendaire Bill Elliott. Son père a gagné le championnat en 1988 et a été élu 16 fois le pilote le plus populaire de la série.

Chase Elliott est devenu le favori des partisans en 2018, après le départ à la retraite de Dale Earnhardt fils. Il est le premier pilote élu le plus populaire de la NASCAR à gagner le championnat depuis le seul triomphe de son père.

Elliott a devancé Joey Logano avec 42 tours à faire, puis a contrôlé le reste de l’épreuve alors que les quatre pilotes en lice pour le championnat ont terminé en tête.

Il s’agissait pour Elliott d’une cinquième victoire cette saison, quatre de moins que Kevin Harvick et deux de moins que Denny Hamlin. La victoire d’Elliott la semaine dernière à Martinsville lui avait non seulement permis de confirmer sa place dans le top-4, mais avait aussi éliminé Harvick.

« Je trouvais que nous avions vraiment bien progressé cette année, puis nous avons fait un pas de géant la semaine dernière, a raconté Elliott. Cette victoire nous a permis d’avoir l’occasion de gagner le titre. »

Elliott a devancé Brad Keselowski à la ligne d’arrivée. Logano et Hamlin ont suivi dans l’ordre.