(Sotchi) Lewis Hamilton n’a pas volé sa 96e position de tête en carrière, samedi, lors de la séance de qualifications du Grand Prix de Formule 1 de Russie. Loin de là.

La Presse Canadienne

Hamilton a trimé dur et signé un chrono d’une minute et 31,304 secondes sur le circuit qui ceinture le parc olympique de Sotchi, établissant du même coup le record de piste.

« Cette séance a été très difficile ; elle a été horrible, j’ai failli vomir, a confié le champion du monde en titre. On m’a enlevé un chrono, et c’était la première fois que je sortais de piste à cet endroit ce week-end. En fin de compte, je devrai partir en pneus tendres, ce qui n’est pas l’idéal. Je pars de la pole, mais c’est probalement le pire endroit pour partir de cette position à cause de la configuration de la piste. »

Il a devancé le pilote Red Bull Max Verstappen par 0,563 seconde, et son coéquipier chez Mercedes Valtteri Bottas par 0,652.

« Nous avions de la difficulté à trouver les bons réglages, et je n’étais pas satisfait, a confié Verstappen. Lors de ma dernière sortie en Q3, ç’a bien été. Je ne m’attendais pas à être deuxième au départ. »

De son côté, Bottas semblait particulièrement optimiste en vue de la course dimanche. Et il n’a pas caché qu’il aimerait bien signer sa première victoire depuis la première course de la saison, au Grand Prix d’Autriche, le 5 juillet.

« J’ai une très bonne place sur la grille de départ, et j’ai les bons pneus, a souligné le Finlandais. Je crois vraiment que je disposerai d’un avantage avec les pneus médiums, donc tout est possible [demain]. »

Le pilote Racing Point Sergio Perez a suivi en quatrième place, à 1,013 seconde.

La deuxième portion de la séance de qualifications (Q2) a dû être interrompue à mi-chemin à la suite de la percutante sortie de piste du pilote Ferrari Sebastian Vettel. Ce dernier, qui a obtenu le 15e temps, a même failli être embouti par son coéquipier Charles Leclerc, qui partira 11e sur la grille.

« Oh mon Dieu, c’est passé très, très près », a déclaré, le souffle coupé, Leclerc sur les ondes radio de la Scuderia quelques secondes après l’incident.

PHOTO KIRILL KUDRYAVTSEV, ASSOCIATED PRESS

Lance Stroll

Pour sa part, le Québécois Lance Stroll n’a pu faire mieux que la 13e position — un résultat attribuable à un problème mécanique inattendu.

« Ç’a été une journée difficile. Nous étions prêts pour les dernières minutes de Q2 après le drapeau rouge [de Vettel]. Malheureusement, le moteur a surchauffé alors que j’étais dans la ligne des puits et nous avons pris la décision de l’éteindre par mesure préventive. C’est frustrant, car nous avons accédé régulièrement à Q3 cette saison. »

Le pilote torontois Nicholas Latifi s’élancera de la 19e position au volant de sa Williams, aux côtés du pilote Alfa Romeo Kimi Raikkonen.

Hamilton sera en quête de sa 91e victoire en F1, dimanche, ce qui égalerait le record détenu par Michael Schumacher. L’histoire joue en faveur du Britannique, puisque les pilotes Mercedes ont gagné les six courses disputées à ce jour à Sotchi, Hamilton remportant quatre de ces victoires, dont les deux dernières.

Des spectateurs portant des masques étaient éparpillés dans les gradins pendant la séance de qualifications. On s’attend à ce que 30 000 personnes soient présentes tout au long du week-end de course, bien plus qu’à n’importe quelle course de la saison jusqu’à présent, bien que les organisateurs de Sotchi n’aient pas publié les chiffres définitifs des ventes de billets.