(Milan) L’ex-patron d’écurie de Formule 1 Flavio Briatore serait hospitalisé à Milan après avoir été infecté par le coronavirus.

Associated Press

L’hôpital San Raffaele n’a pas confirmé, mais de nombreuses informations de presse circulent en Italie et avancent que Briatore serait dans un état sérieux, mais pas aux soins intensifs.

Briatore, qui est âgé de 70 ans, s’était plaint le mois dernier de la décision du gouvernement italien de fermer les boîtes de nuit après une recrudescence du nombre de cas de COVID-19 dans le pays. Parmi eux se trouvent le ’Billionaire club’ de Porto Cervo, qui appartient à Briatore et qui est devenu un foyer d’éclosion puisqu’une soixantaine d’employés ont reçu un diagnostic positif à la COVID-19.

L’Italien, reconnu pour son côté flamboyant, a aussi joué au soccer avec des amis la semaine dernière, dont l’entraîneur-chef du FC Bologne, Sinisa Mihajlovic, qui a aussi reçu un diagnostic positif au coronavirus. Le FC Bologne appartient à l’homme d’affaires montréalais Joey Saputo, lequel possède également l’Impact de Montréal, en MLS.

Banni de la F1 pour tricherie

Briatore a été le directeur des équipes de F1 Benetton et Renault. Il a quitté la F1 après avoir été reconnu coupable d’avoir ordonné à Nelson Piquet fils d’expédier sa voiture contre un muret de sécurité afin de permettre à son coéquipier Fernando Alonso de remporter le Grand Prix de Singapour en 2008.

Il avait d’abord écopé d’une suspension à vie de la FIA, mais il a porté sa cause en appel devant un tribunal français et a pu faire casser cette décision. Il a néanmoins indiqué qu’il n’avait aucune intention de retourner dans l’univers de la F1.

Briatore a aussi été propriétaire minoritaire et président des Rangers de Queens Park, un club de soccer anglais, entre 2007 et 2010.

L’homme d’affaires italien est également ami avec le président des États-Unis Donald Trump, et il a assisté à sa cérémonie d’assermentation.