(Londres) Après Ferrari, McLaren et Williams la veille, les sept autres équipes du plateau ont annoncé mercredi qu’elles avaient signé les nouveaux Accords Concorde qui portent sur l’avenir de la Formule 1.

Associated Press

Ces accords couvriront les saisons 2021 à 2025, et suivront des années de négociations serrées portant sur les ententes commerciales de la série reine du sport automobile.

Une certaine parité ?

« Ces accords garantiront l’avenir à long terme de la Formule 1 et, avec l’adoption de la nouvelle réglementation annoncée en octobre 2019, mais qui entrera en vigueur en 2022, ceux-ci réduiront les disparités financières entre les équipes, contribuant à rehausser la parité », a déclaré le président et directeur des opérations de la série, Chase Carey.

Ainsi, les courses seront plus serrées, ce que nos partisans souhaitent voir plus souvent en piste.

Chase Carey, grand patron de la F1

« Et si les courses sont plus serrées, alors nous attirerons plus d’amateurs de course vers notre sport, ce qui profitera à chaque équipe, et contribuera à accroître la popularité de la Formule 1 sur la planète », a-t-il ajouté.

Ferrari est la seule équipe à avoir pris part à chaque saison de F1 depuis 1950, et elle est également la plus décorée avec 15 championnats du monde et 16 championnats des constructeurs. La Scuderia domine aussi au chapitre des victoires, avec 238.

« La course est dans l’ADN de Ferrari, et ce n’est pas un hasard si la Scuderia est la seule équipe à avoir participé à chaque édition du championnat du monde de F1, devenant ainsi une partie intégrante et essentielle de son succès, tant jadis qu’aujourd’hui, mais surtout pour l’avenir », a déclaré le président et directeur des opérations de Ferrari Louis Camilleri.

Un peu plus tôt dans la journée, McLaren était devenue la première équipe à ratifier ces accords historiques. Williams a suivi quelques heures plus tard, et les sept autres ont emboîté le pas mercredi.

« La Formule 1 a franchi une nouvelle étape importante en vue d’un avenir durable avec ces nouveaux accords. C’est une bonne entente qui survient au bon moment pour le sport, ses propriétaires, ses équipes et, surtout, les amateurs de course », a déclaré le président et directeur des opérations chez McLaren, Zak Brown, dans un communiqué.

Un sport plus équitable est meilleur pour tout le monde : un meilleur équilibre dans le partage des revenus entre toutes les équipes et une gouvernance plus claire et plus simple qui abolit les intérêts particuliers et priorise le sport d’abord

Zak Brown, président et directeur des opérations chez McLaren.

Les Accords Concorde régissent les activités de la F1 depuis 1981. Les équipes, la FIA et les dirigeants de la F1 n’ont jamais révélé publiquement le contenu de ces ententes.