(Paris) Après la Formule 1, le MotoGP et la Formule E, le Championnat du monde d’endurance (WEC) reprend avec les 6 heures de Spa-Francorchamps, en Belgique, samedi. Comme les autres championnats, le WEC tiendra ses courses à huis clos, coronavirus oblige.

Agence France-Presse

D’ici à la course, dont le départ sera donné samedi à 7 h 30 (heure du Québec), les essais libres 1 sont programmés jeudi, avant les essais libres 2 et 3 et les qualifications vendredi.

Les 6 heures de Spa-Francorchamps sont la sixième manche d’une saison 2019-2020 chamboulée par la pandémie, et la première épreuve depuis Lone Star Le Mans sur le circuit des Amériques à Austin (Texas) fin février.

Les 24 Heures du Mans, un morceau de bravoure

Suivront le morceau de bravoure que sont les 24 Heures du Mans les 19 et 20 septembre, finalement sans public, et enfin les 8 heures de Bahreïn le 21 novembre, remplaçantes des 1000 Miles de Sebring qui auraient dû être disputés en mars, mais ont été annulés.  

Après cinq courses, Toyota, l’unique constructeur en lice en LMP1, la catégorie reine, devance Rebellion de 33 points au classement général.  

Chez les pilotes, la Toyota N.7 de l’Argentin José Maria Lopez, du Japonais Kamui Kobayashi et du Britannique Mike Conway devance sa voiture sœur, la Toyota N.8 du Suisse Sébastien Buemi, du Néo-Zélandais Brendon Hartley et du Japonais Kazuki Nakajima, de cinq longueurs.

Calendrier révisé du Championnat du monde d’endurance 2019-2020 

1 septembre 2019 : 4 heures de Silverstone (GBR)

13 octobre 2019 : 6 heures de Fuji (JPN)

17 novembre 2019 : 4 heures de Shanghai (CHN)

14 décembre 2019 : 8 heures de Bahreïn (BAH)

23 février 2020 : Lone Star Le Mans (USA)

15 août 2020 : 6 heures de Spa-Francorchamps (BEL)

19-20 septembre 2020 : 24 Heures du Mans (FRA)

21 novembre 2020 : 8 heures de Bahreïn (BAH)

Classements du Championnat du monde d’endurance 2019-2020 :

Constructeurs LMP1

1. Toyota Gazoo Racing 126 pts

2. Rebellion Racing 93

3. Team LNT 29

Pilotes LMP

1. José Maria Lopez-Kamui Kobayashi-Mike Conway (ARG-JPN-GBR/Toyota N.7) 112 pts

2. Brendon Hartley-Kazuki Nakajima-Sébastien Buemi (NZL-JPN-SUI/Toyota N.8) 107

3. Bruno Senna-Gustavo Menezes-Norman Nato (BRA-USA-FRA/Rebellion N.1) 93