La Formule E monte en grade : après six saisons, la catégorie de monoplaces électriques deviendra un Championnat du monde de la Fédération internationale de l’automobile (FIA) à partir de 2020-2021, ont annoncé les deux organisations mardi.

Agence France-Presse

« Suite à un vote de ses membres, le Conseil mondial du sport automobile de la FIA a attribué le statut complet de Championnat du monde à la Formule E à partir du début de la saison 2020-2021 », peut-on lire dans un communiqué. « Le président de la FIA, Jean Todt, et le directeur de la Formule E, Alejandro Agag, ont signé un accord dans les locaux de la FIA à Paris. »

PHOTO TYLER REMIORZ, PRESSE CANDIENNE

Un dérapage au départ de l'unique édition du ePrix de Montréal le 30 juillet 2017.

Cet accord place la Formule E, qui n’était jusque-là qu’un simple Championnat, au plus haut niveau de l’échelle des compétitions reconnues par l’instance dirigeante du sport automobile, au même titre que les Championnats du monde de F1, des rallyes, d’endurance et de Rallycross.

« Depuis sa première course à Pékin en 2014 et avec chaque ePrix depuis, la Formule E a prouvé que le concept de course électrique de pointe fonctionne »,      justifie Todt. « En peu de temps, la série s’est révélée pertinente pour l’industrie automobile, deux nouveaux grands constructeurs (Porsche et Mercedes, NDLR) l’ayant rejointe en début de saison 2019-2020, ce qui porte leur nombre à dix. »

« L’engagement et le professionnalisme de ces constructeurs et de leurs équipes respectives se reflètent dans la qualité des pilotes engagés, qui s’est améliorée chaque saison », poursuit le Français.

« Obtenir le statut de Championnat du monde de la FIA ajoute de la crédibilité à ce qui est déjà une catégorie à part entière et un produit sportif spectaculaire », se félicite pour sa part Agag.

La saison 2019-2020 a débuté avec deux courses consécutives les 22 et 23 novembre en Arabie saoudite. Avec un nombre record de 14 ePrix dans 12 pays et de 24 voitures contre 22 précédemment, cette sixième édition s’annonce la plus relevée.