À son arrivée au circuit de Hockenheim, le pilote québécois Lance Stroll a laissé entrevoir un peu d'optimisme avant le GP d'Allemagne et deux semaines après un week-end cauchemardesque au Grand Prix de Grande-Bretagne à bord de la lente et instable Williams FW41.

D'après PC

«Avec tous les ennuis que nous éprouvons cette saison, ça fait du bien de revenir sur une piste où j'ai connu du succès en F3», a dit Stroll, qui avait balayé les honneurs des trois courses de Formule 3 présentées sur cette piste en octobre 2016, s'adjugeant ainsi le championnat des pilotes de la série. «J'espère que je pourrai faire quelque chose de bien ce week-end», a affirmé le pilote Williams, qui a terminé au 12e rang au GP de Grande-Bretagne le 8 juillet dernier, 38,1 interminables secondes derrière le vainqueur Sebastian Vettel sur Ferrari.

Son coéquipier russe Sergueï Sirotkine a fini 14e, à 48,1 secondes du meneur.

«Nous avons travaillé très fort en coulisse afin de régler les problèmes d'aérodynamisme que Sergueï

et moi avons vécus avec le nouvel aileron arrière à Silverstone, et nous avons bon espoir de les avoir corrigés, a dit Stroll. Nous compterons aussi sur un nouvel aileron avant ce week-end. (...) Je vais toutefois attendre les essais du vendredi avant de tirer des conclusions sur notre progression en tant qu'équipe.»

Après 10 courses cette saison, Stroll pointe au 17e échelon du classement avec une maigre récolte de quatre points. L'écurie Williams est 10e au championnat des constructeurs, avec les quatre points de Stroll. Sirotkine n'a pas encore inscrit de point.

Sebastian Vettel meneur chez lui

Le meneur au championnat des pilotes, l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari), a aussi de bonnes raisons d'aimer courir à Hockenheim : «Je viens littéralement d'ici; je suis né et j'ai grandi à une demi-heure d'ici», a souligné Vettel, qui est né à Heppenheim. Ce serait très important pour moi» de gagner. 

Il a déjà remporté le Grand Prix d'Allemagne avec Red Bull en 2013, à l'époque où il était présenté sur le circuit Nürburgring, à 210 km au nord-ouest. Une victoire à Hockenheim serait spéciale pour lui.

D'autant plus que Vettel doit maintenir la pression sur son rival Lewis Hamilton (Mercedes) ce week-end au Grand Prix de Formule 1 d'Allemagne.

Même s'il mène 4-3 au chapitre des victoires cette saison contre Hamilton, la dernière de Vettel s'est révélée particulièrement émotive puisqu'elle s'est produite dans la cour de Hamilton, à Silverstone, où le Britannique a connu de nombreux succès au fil de son illustre carrière. La victoire de Vettel a d'autant plus fait mal à Hamilton compte tenu du fait qu'il a été victime d'un rarissime abandon, la semaine précédente, au Grand Prix d'Autriche.

Mercedes sous presssion

Ces dernières saisons, Ferrari a été particulièrement mise à l'épreuve en raison de ses problèmes de fiabilité et ses erreurs techniques. Les rôles sont maintenant inversés, et Mercedes se retrouve sous pression.

«Nous nous améliorons et nous pouvons compter sur une équipe très, très forte, a mentionné Vettel jeudi. Cette voiture a du potentiel.»

Après avoir remporté les quatre derniers championnats des pilotes et des constructeurs, parfois avec des écarts impressionnants, Mercedes accuse maintenant un déficit de 20 points sur la Scuderia. 

Et puisque Mercedes vacille, et que Hamilton est échaudé, le moment est idéal pour Vettel de leur asséner un autre dur coup à Hockenheim dimanche.

Classement des pilotes

1. Sebastian Vettel (GER) 171 pts

2. Lewis Hamilton (GBR) 163

3. Kimi Räikkönen (FIN) 116

4. Daniel Ricciardo (AUS) 106

5. Valtteri Bottas (FIN) 104

6. Max Verstappen (NED) 93

7. Nico Hülkenberg (GER) 42

8. Fernando Alonso (ESP) 40

9. Kevin Magnussen (DEN) 39

10. Carlos Sainz Jr (ESP) 28

11. Esteban Ocon (FRA) 25

12. Sergio Pérez (MEX) 24

13. Pierre Gasly (FRA) 18

14. Charles Leclerc (MON) 13

15. Romain Grosjean (FRA) 12

16. Stoffel Vandoorne (BEL) 8

17. Lance Stroll (CAN) 4

18. Marcus Ericsson (SWE) 3

19. Brendon Hartley (NZL) 1

Classement des constructeurs

1. Ferrari 287 pts

2. Mercedes 267

3. Red Bull 199

4. Renault 70

5. Haas 51

6. Force India 49

7. McLaren-Renault 48

8. Toro Rosso-Honda 19

9. Sauber 16

10. Williams 4