Deux anciens pilotes de Formule 1, le Polonais Robert Kubica et le le Brésilien Rubens Barrichello, prendront pour la première fois le départ des 24 Heures du Mans en juin prochain.

La Presse, AFP

Kubica sera lui présent au Mans en LMP1 pour l'écurie ByKolles, avec laquelle il participera à l'intégralité de la saison du championnat du monde d'endurance (WEC).

Kubica avait survécu en 2007 à un accident d'une violence extrême lors du GP du Canada au Circuit Gilles-Villeneuve. Juste avant le virage en épingle du casino, Kubica avait perdu le contrôle de sa Sauber après avoir touché la Toyota de Jarno Trulli. Sa voiture avait volé en éclats sur le muret avant de rebondir sur la piste et faire un tonneau, puis aller donner encore sur le muret opposé.

Kubica --miraculeusement-- s'en était sorti avec un léger traumatisme crânien et une entorse à la cheville.

Bien des gens avaient été étonnés de voir Robert Kubica, quitter sur ses deux jambes l'Hôpital du Sacré-Coeur le 11 juin 2007, peu après son terrible accident au GP de Montréal. Photo: Presse Canadienne

Après un autre accident --plus grave encore-- lors d'un rallye en 2011, le Polonais avait été contraint de tirer un trait sur la catégorie reine, poursuivant sa carrière dans d'autres sports automobiles.

Il a notamment remporté le titre dans le championnat WRC2 en 2013, mais son expérience en WRC n'a en revanche pas été concluante.

Kubica avait subi de graves blessures en 2011 au rallye Ronde di Andora, en Italie. Une rambarde en acier galvanisé avait passé au travers du pare-brise, sous la force de l'impact. Photo: AP

Champion du monde F1

Autre ancien des paddocks de F1, Barrichello sera au volant d'une Dallara-Gibson dans la catégorie LMP2, a confirmé vendredi son équipe Racing Team Nederlands.

Le pilote de 44 ans a disputé à trois reprises les 24 Heures de Daytona, terminant à la deuxième place en 2016.

Vice-champion du monde de F1 en 2002 et 2004 avec Ferrari, le Brésilien va croiser dans la Sarthe deux autres habitués de la F1: son compatriote Nelson Piquet Jr et le Français Sébastien Bourdais, qui se sont déjà alignés par le passé au départ.