Le constructeur automobile allemand Audi, qui a triomphé treize fois aux 24 Heures du Mans, a annoncé mercredi qu'il se retirait du championnat du monde d'Endurance pour se focaliser l'an prochain sur la Formule E.

Publié le 26 oct. 2016
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Nous disputerons la course du futur en électrique», a déclaré le président du conseil d'administration d'Audi, Rupert Stadler, cité dans un communiqué du constructeur basé à Ingolstadt, dans le sud de l'Allemagne.

Le championnat de Formule E 2016 a commencé le 9 octobre avec le GP de Hong Kong.

Audi est déjà en Formule E via l'écurie ABT Schaeffler Audi Sport. Photo: AFP

Si l'automobile se branche, les Audi de course se brancheront aussi

M. Stadler a annoncé mercredi matin le retrait de la marque bavaroise aux 300 employés du département «sport», précise le communiqué.

«Si nos véhicules de série deviennent de plus en plus électriques, alors les voitures de sports automobiles Audi doivent devenir à plus forte raison les fers de lance technologiques» de ce changement, a-t-il justifié.

Battu les deux années précédentes aux 24 Heures du Mans par Porsche, Audi met fin à sa présence en championnat du monde d'Endurance et ne participera donc plus aux 24 Heures du Mans, où il s'est imposé à treize reprises entre 2000 et 2014.

En 2015 et 2016, la marque d'Ingolstadt a en revanche été doublée par son frère ennemi, Porsche.

Audi a déjà un pied en Formule E où il est partenaire de l'écurie Abt au sein de laquelle courent l'ancien pilote de F1 brésilien Lucas di Grassi.

Le pilote Lucas di Grassi, de l'écurie ABT Schaeffler Audi Sport, attaque une courbe lors du GP de Formule E de Hong Kong le 9 octobre dernier. Photo: AFP

Des raisons financières, aussi

Audi et Porsche appartiennent toutes deux au groupe Volkswagen.

Selon la presse allemande, la décision d'envoyer Audi en Formule E s'expliquerait aussi par la décision de réduire la voilure financièrement et ne plus engager qu'une seule de ses marques en endurance.

La Formule E coûte beaucoup moins cher qu'un engagement dans le championnat du monde d'Endurance.

«L'entrée (dans le championnat) de Formule E débute déjà en 2017. Il est considéré comme recélant un grand potentiel (...), c'est pourquoi Audi intensifie dans la saison en cours 2016-2017 son partenariat déjà existant avec Abt», précise Audi dans son communiqué.

«En vue d'un engagement complet, le constructeur se lance désormais de façon active dans le développement technique», ajoute le communiqué.

Une Toyota, une Audi et une Porsche aux 24 Heures du Mans de 2015. Le Groupe Volkswagen trouve qu'une équipe en Endurance, c'est assez. Porsche continuera de courir au Mans. Photo: AFP