Nul doute que Jacques Villeneuve est le pilote canadien le plus titré de l'histoire. Ses championnats en F1 et en IndyCar et sa victoire aux 500 miles d'Indianapolis sont là pour appuyer le constat. Le pilote va maintenant relever un tout nouveau défi, le rallycross.

Publié le 14 févr. 2014
Charles René
Charles René LA PRESSE

Villeneuve va participer à la première saison du nouveau Championnat du monde FIA de rallycross, une discipline en plein essor qui propose une sorte d'hybride entre le rallye et la course sur circuits routiers. Contrairement au rallye traditionnel, le rallycross se déroule sur parcours fermés où les concurrents doivent composer avec un mélange de surfaces (terre battue et asphalte), des sauts et des chicanes. Ils s'élancent en départ arrêté et concourent pour la première position et non pas en contre-la-montre comme c'est le cas en rallye.

 

Le pilote québécois pilotera pour l'écurie écossaise Albatec Racing dans une Peugeot 208s spécialement préparée pour le Championnat. Avec 600 chevaux extirpés d'un quatre-cylindres turbocompressé de 2 litres, il dispose du double de la puissance d'un bolide de Championnat du monde des rallyes, le tout relayé au sol par un système de transmission intégrale pour évidemment favoriser les relances. Pour les amateurs de chiffres, cette voiture pèse 1300 kg, un poids comparable à une compacte de route.

 

Le Championnat mondial de rallycross fera escale à Trois-Rivières les 7 et 8 août prochains dans le cadre du Grand Prix de Trois-Rivières.