(Toronto) Il y a moins de deux mois, les Raptors effectuaient leur grand retour à Toronto, 600 jours après la dernière fois où ils avaient joué à leur réel domicile.

Publié le 16 déc. 2021
Lori Ewing La Presse Canadienne

Les Wizards ont prévalu ce 20 octobre, mais les Raptors étaient emballés de revenir chez eux, après avoir eu Tampa comme domicile pendant une saison entière.

Une salle comble de 19 800 spectateurs a salué leur retour.

Toutefois, la récente montée des cas de la COVID-19 en Ontario a donné un peu l’impression de vivre le Jour de la marmotte, jeudi.

Le gouvernement de l’Ontario a réduit de moitié les foules admises à des évènements, à commencer par le match de samedi entre les Raptors et les Warriors.

« J’essaie d’être optimiste face à ça, a déclaré le garde Fred VanVleet lors d’une vidéoconférence, jeudi.

« C’est un peu aigre-doux. Nous avons eu la chance d’avoir des partisans à nouveau, de revenir un peu à comment c’était, mais c’est sûr qu’il faut mettre la santé et la sécurité en premier. »

L’entraîneur-chef Nick Nurse a admis que la sensation de glisser vers l’arrière est frustrante, mais l’équipe reconnaît ce qui est prioritaire.

« Tout le monde peut voir la logique et je suis comme n’importe qui. Tout le monde vit un moment où on ressent de la déception parce que nous voulons que les choses restent comme elles sont ou qu’elles s’améliorent, et ce n’est tout simplement pas le cas en ce moment », a noté Nurse.

« Le bon sens doit toujours primer […] et il faut ajuster notre façon de penser un peu. Ça peut prendre un certain temps à absorber.

« C’est à espérer que nous ayons appris des leçons au sujet de rester concentrés et de continuer à travailler, tout en restant vigilants. Au niveau professionnel, il faut continuer d’offrir le meilleur de soi. »

Au tournant de février et mars la saison dernière, une éclosion du virus a mis plusieurs joueurs et entraîneurs des Raptors à l’écart. Le club a lourdement chuté au classement et a raté les séries pour la première fois depuis 2013.

Cette saison, le président Masai Ujiri a contracté la COVID-19 et Precious Achiuwa a raté quatre matchs vu qu’il est considéré un contact rapproché d’un cas du virus, dans une affaire distincte.

Toronto devait recevoir Chicago jeudi, mais cela a été repoussé, car 10 joueurs des Bulls sont non disponibles en lien au protocole.

Les Nets n’avaient que huit joueurs mardi à la maison, l’emportant tout de même 131-129 en prolongation, contre les Raptors.

Sept joueurs des Nets restent à l’écart en vue de la visite des Sixers, jeudi soir.

Les Knicks ont quatre joueurs à l’écart en lien au protocole, dont le Canadien RJ Barrett.

La NBA et la NBPA seraient en discussions pour rendre ce protocole plus robuste, en lien à la montée des cas du coronavirus.

Achiuwa, OG Anunoby (hanche) et Khem Birch (genou) ont repris les entraînements. Anunoby a raté 13 matchs, lui qui était le meilleur pointeur des siens au moment de se blesser. Birch a raté 10 matchs.