(Toronto) Gary Trent fils a récolté 24 points, dont un tir de trois points crucial avec un peu plus d’une minute au cadran en fin de match, pour mener les Raptors de Toronto à un gain de 90-87 aux dépens des Knicks de New York vendredi.

Mis à jour le 11 déc. 2021
Lori Ewing La Presse Canadienne

Au terme d’une soirée qui n’a pas été particulièrement jolie sur le terrain pour les Raptors, tout s’est joué au cours d’une dernière minute complètement folle, où l’engagement et le désir de vaincre en défensive ont fait toute la différence.

C’était suffisant pour redonner le sourire à Fred VanVleet.

« Je vais la prendre ! », a-t-il lancé en riant. Le garde était en colère après le revers subi mercredi contre le Thunder.

« Il n’y avait rien de parfait, mais je crois que certains d’entre nous ont compris que l’attaque allait être une aventure, c’est comme ça que Nick (Nurse) et moi aimons l’appeler. En défensive par contre, on s’est vraiment battus et démenés et je crois qu’on méritait de gagner », a poursuivi le meneur de jeu.

VanVleet a contribué à la victoire avec 17 points, en plus de fournir 11 passes décisives, alors que la recrue Scottie Barnes a établi un nouveau record personnel avec 15 rebonds en plus d’inscrire 12 points. Toujours privés de plusieurs éléments clés de leur alignement, les Raptors (12-14) ont fourni l’effort collectif nécessaire pour gagner. Pascal Siakam a contribué avec 13 points et 12 rebonds tandis que le Montréalais Chris Boucher a fourni 14 points.

Dans le camp des Knicks (12-14), le Canadien RJ Barrett et le jeune Obi Toppin ont mené l’attaque avec 19 points chacun.

Après avoir encaissé une défaite crève-cœur par un point à la dernière seconde de jeu, mercredi contre le Thunder d’Oklahoma City, les Raptors semblaient filer vers une victoire facile, vendredi soir, en se creusant une avance de 20 points au premier quart.

Mais les Knicks, qui se trouvaient tout juste devant les Raptors au classement de l’association de l’Est avant le match, n’avaient pas l’intention de baisser les bras. Si bien que l’avance des Raptors n’était plus que de quatre points au début du quatrième quart et qu’elle a même fondu complètement quelques minutes plus tard lorsque Toppin a enfilé un tir de trois points pour créer l’égalité.

VanVleet a ensuite pris les choses en main en redonnant une avance de cinq points aux locaux grâce à un tir de trois points à son tour.

Julius Randle a eu l’occasion de faire basculer le match en faveur des Knicks en ratant un tir de trois points dans les dernières secondes du match. Barrett a lui aussi eu sa chance avec 0,2 seconde au cadran, mais le ballon a frappé l’anneau.

Après le match, Trent a confié que l’entraîneur-chef Nick Nurse avait mis beaucoup d’emphase sur le jeu défensif des jeunes Raptors.

« On travaille fort là-dessus, on y arrive. Chaque jour, quand on se présente sur le court, on travaille à mettre les morceaux aux bons endroits, lentement mais sûrement on commence à comprendre le portrait », a-t-il dit.

Nurse a tenu des propos similaires à ceux de son jeune garde au sujet du travail acharné en défensive.

« Les ballons récupérés, les rebonds offensifs, ce sont de bons signes, a-t-il souligné. On avait vraiment besoin de jouer avec de niveau d’énergie élevé. Il faut le faire, il faut récupérer au moins la moitié des ballons libres, il faut être agressifs au rebond pour gagner des possessions supplémentaires. J’ai eu l’impression qu’on a fait ça toute la soirée. Nos mains actives ont aussi permis de faire dévier des ballons ou de rendre certaines passes imprécises. »

Les joueurs de soutien des Knicks leur ont permis de demeurer dans le match quand ils ont collectivement inscrit 20 points au deuxième quart dans une poussée de 29-9 qui a permis de rattraper le retard accumulé au premier quart remporté 34-14 par les Raptors. Les locaux ont toutefois répliqué avant la mi-temps avec une poussée de 11-3 pour reprendre le contrôle du tableau.

Barrett a récolté neuf points au troisième quart, dont cinq de suite pour donner l’avance aux Knicks par un point. L’Ontarien de 21 ans commence à retrouver sa forme après avoir manqué quelques matchs en raison d’une maladie qui n’est pas liée à la pandémie.

Du côté des Raptors, on a encore dû se défendre sans OG Anunoby, Khem Birch et Precious Achiuwa, tous blessés.