Avant de décider où il poursuivra sa carrière dans la NBA, Kyle Lowry fera un choix à savoir s’il participera aux Jeux olympiques de Tokyo.

Tim Reynolds Associated Press

Lowry, qui sera l’un des joueurs autonomes les plus convoités, pourrait se joindre aux Américains au Japon.

Il a aidé les siens à tout rafler à Rio, il y a cinq ans.

« C’est sûr que j’aimerais représenter mon pays et gagner une autre médaille d’or, a dit Lowry en vidéoconférence, mardi.

« Je vais en discuter avec les gens autour de moi, et on verra quelle est la meilleure chose à faire. »

Lowry a récolté en moyenne 17,2 points en 46 matchs avec Toronto, cette saison.

Il a soutiré 20 fautes offensives, finissant deuxième de la NBA à ce chapitre.

Après neuf saisons avec les Raptors, Lowry deviendra joueur autonome en août.

La période où les athlètes peuvent discuter avec les équipes de la NBA débutera pendant l’Olympiade.

USA Basketball a une liste de 57 joueurs en vue de finaliser une formation, à la fin juin.

À compter de juillet, il y aura le camp d’entraînement et des matchs préparatoires.

Pour les États-Unis, le tournoi olympique va démarrer le 25 juillet, contre la France.

Lowry aimerait pouvoir passer du temps aux côtés de Gregg Popovich, qui va diriger les Américains.

Peu après le triomphe des Raptors en 2019, Lowry a côtoyé l’entraîneur des Spurs à l’approche de la Coupe du monde de basketball. Il ne pouvait jouer en raison d’une blessure au pouce, par contre.

« Qui ne voudrait pas jouer pour l’un des plus grands entraîneurs de l’histoire du basket, a dit Lowry, qui a eu 35 ans le 25 mars.

« Il y a déjà une certaine bonne entente, de l’avoir affronté depuis longtemps et d’avoir passé du temps avec l’équipe américaine en 2019.

« C’est un homme formidable et un entraîneur de tout premier plan. Ce serait vraiment bien de pouvoir apprendre à ses côtés. »

Lowry a de jeunes garçons nommés Karter et Kameron, qui ont grandi à Toronto.

Lowry a dit que la somme d’argent, la durée du contrat et l’opinion de sa famille seront les grands facteurs dans son choix de rester avec les Raptors ou d’aller vers un autre club.

« Je veux d’autres championnats, a dit Lowry. Ç’a toujours été l’objectif. L’argent fait partie du portrait, mais cette quête de championnats, c’est une des grandes raisons pourquoi je joue au basket. Et j’ai encore beaucoup à donner. »