La NBA s’attend à ce que les arénas de la ligue recommencent à accueillir des partisans en grands nombres la saison prochaine, a dit le commissaire Adam Silver, samedi.

Tim Reynolds
Associated Press

Il avertit toutefois que chaque plan dépend des avancées dans la lutte au coronavirus.

La NBA vise un retour à une saison régulière de 82 matchs.

« Je suis assez optimiste qu’on pourra lancer la saison au moment prévu, a dit Silver à Atlanta, en vue du match des étoiles qui aura lieu dimanche.

« Environ la moitié de nos clubs ont rouvert leurs portes aux partisans. Si la vaccination continue au rythme actuel et continue d’être efficace contre le virus et ses variants, nous espérons que les arénas pourront être relativement pleins la saison prochaine. »

La saison dernière, la pandémie a causé l’annulation de 171 matchs, l’une des raisons pourquoi les revenus sont arrivés à court d’un milliard et demi $, selon les projections.

Cette saison, il y a aura au moins 150 matchs de moins qu’à l’habitude.

On souhaite que chaque club dispute 72 matchs. Environ une quinzaine d’arénas reçoivent des partisans, mais en nombres très restreints.

Il y a un an au week-end des étoiles à Chicago, environ un mois avant que la ligue interrompe ses activités, Silver a averti qu’une crise sanitaire majeure était à l’horizon, en lien à la COVID-19.

La pandémie a vite frappé la planète, et elle est loin d’être finie.

« Au fil de la dernière année, nous avons tous réalisé que le virus est solidement en contrôle », a dit Silver.