(New York) Le match des Raptors de Toronto contre les Bulls de Chicago prévu dimanche soir a été reporté à cause de la présence de diagnostics positifs à la COVID-19 au sein de la formation torontoise.

La Presse Canadienne

En conséquence, une opération de retraçage des contacts a été enclenchée.

Les Raptors étaient privés de leur entraîneur-chef Nick Nurse, de cinq membres de leur personnel et de leur joueur étoile Pascal Siakam vendredi soir contre le Rocket de Houston.

La NBA a mentionné que le match qui devait se dérouler à Tampa, en Floride, ne pourra avoir lieu puisque les Raptors sont dans l’incapacité de présenter une formation partante minimale de huit joueurs.

C’est la première fois qu’un match des Raptors est reporté cette saison.

Les Torontois étaient parvenus à éviter le pire avec la pandémie de coronavirus, puisqu’ils formaient l’une des quatre seules équipes de la NBA à ne pas avoir dû reporter un match jusqu’à présent.

En raison des restrictions de voyage imposées par le gouvernement canadien pour lutter contre la COVID-19, et des mesures sanitaires décrétées par l’Ontario et la ville de Toronto, les Raptors ont dû s’exiler en Floride pour disputer leurs matchs à domicile à l’Amalie Arena, l’amphithéâtre du Lightning de Tampa Bay.

L’entraîneur adjoint des Raptors Sergio Scariolo a mené sa troupe vers une victoire de 122-111 contre le Rocket vendredi.

Le prochain match des Raptors doit avoir lieu mardi soir contre les Pistons de Detroit. Ils doivent ensuite affronter les Celtics de Boston, avant d’entreprendre la pause du match des étoiles de la NBA.

Les Raptors doivent entamer la deuxième moitié de leur calendrier le 11 mars alors qu’ils seront les hôtes des Hawks d’Atlanta.

Le calendrier de la seconde moitié de saison prévoyait que les Raptors allaient devoir jouer 35 parties en 66 jours. Ce calendrier inclut une difficile séquence de quatre parties en six jours à Denver, en Utah et à Los Angeles pour se mesurer aux Clippers et aux Lakers.