Les Spurs de San Antonio sont aux prises avec une éclosion de coronavirus qui touche quatre de leurs joueurs, a indiqué la NBA mardi.

Tim Reynolds
Associated Press

Cela signifie que les Spurs ne joueront pas avant le milieu de la prochaine semaine au mieux.

La NBA a reporté cinq matchs de plus mardi : les trois prochains des Spurs, ainsi que les deux prochains des Hornets de Charlotte, dont le traçage de contacts n’est pas terminé.

Ces reports portent le total de rencontres déplacées en raison de tests positifs à la COVID-19 ou de la nécessité d’effectuer le traçage des contacts à 29.

La joute de mercredi entre les Pistons de Detroit et les Mavericks de Dallas a aussi été repoussée en raison des conditions climatiques extrêmes qui ont entraîné d’importantes pannes de courant au Texas. Plus de quatre millions de résidences et d’entreprises étaient encore privées d’électricité mardi, alors que la température se trouvait toujours sous le point de congélation.

Pendant ce temps, la mairesse d’Atlanta, Keisha Lance Bottoms, dont la ville a été sélectionnée pour accueillir le match des étoiles et le concours d’habiletés le 7 mars, s’est dit très inquiète que des partisans convergent vers Atlanta pour ces évènements.

« Les gens ne devraient pas voyager vers Atlanta pour y faire la fête », a-t-elle affirmé dans une déclaration transmise à l’Associated Press.

Le quadruple joueur par excellence de la NBA LeBron James, le double détenteur du titre Giannis Antetokounmpo et d’autres grandes vedettes du circuit ont exprimé leur mécontentement face à la tenue de ce match des étoiles en pleine pandémie, qui plus est de l’insérer au milieu d’une saison déjà tronquée et au calendrier chargé.

La ligue a informé les clubs lundi que des protocoles stricts seraient mis en place pour ce week-end des étoiles : les joueurs n’auront droit qu’à un nombre limité d’invités ; tous les participants doivent voyager vers Atlanta par avion privé ou par voiture ; et dans la plupart des cas, les joueurs ne pourront quitter leur hôtel que pour prendre part aux compétitions.

Aucun billet ne sera vendu. L’Atlanta Journal-Constitution a rapporté plus tôt cette semaine que certains employés de première ligne vaccinés seraient invités à assister à l’évènement, mais que le public n’y serait pas admis.