(Oakland) Un membre des forces de l’ordre de la Californie a abandonné sa poursuite contre le président des Raptors de Toronto, Masai Ujiri.

La Presse Canadienne

Cette poursuite avait été intentée à la suite d’incidents s’étant produit pendant la finale de 2019 de la NBA.

Les avocats du shérif adjoint Alan Strickland et de sa femme, Kelly Strickland, ont décidé de retirer leur poursuite mercredi, en Cour de district de Californie.

Strickland, qui souhaitait obtenir 75 000 $ US en dommages et autres compensations, prétendait avoir subi des blessures quand Ujiri l’a poussé alors qu’il tentait de se rendre sur le court à la suite de la conquête du titre par son club face aux Warriors de Golden State, le 13 juin 2019, à l’Oracle Arena d’Oakland.

Ujiri a lui-même par la suite intenté une poursuite, prétendant que Strickland avait fait usage de force contre lui. Cette procédure a également été abandonnée.

Les deux poursuites ont été intentées après que les deux hommes se soient bousculés, un incident filmé par un partisan, tandis que Strickland tentait d’empêcher Ujiri d’accéder au court. La vidéo montre Strickland pousser deux fois Ujiri avant que ce dernier ne réplique.

La poursuite au civil de Strickland a été intentée après que les procureurs eurent refusé en octobre de déposer des accusations criminelles contre Ujiri.