(Indianapolis) L’entraîneur-chef Nick Nurse avait besoin de quelqu’un pour prendre la charge offensive des Raptors de Toronto en raison des blessures.

Michael Marot
Associated Press

OG Anunoby a répondu présent, dimanche.

Anunoby a effectué trois lancers francs dans la dernière minute pour briser l’égalité, aidant les Raptors à battre les Pacers de l’Indiana 107-102.

Anunoby a récolté 30 points, un sommet pour lui cette saison, huit rebonds et il a réussi quatre lancers de trois points pour les Raptors.

La formation torontoise a gagné un deuxième match consécutif et cinq de ses six derniers. Elle devait se débrouiller sans ses joueurs étoiles Kyle Lowry et Pascal Siakam, tous deux blessés.

« Ça vient avec les occasions, a mentionné Nurse. Nous manquions deux joueurs qui comptent pour un bon pourcentage de notre attaque. Quelqu’un d’autre peut en profiter. Ce soir, c’était OG. »

Grâce à Anunoby et les joueurs de soutien, les Raptors ont poursuivi leur récente domination face aux Pacers en remportant une sixième série de saisons consécutives contre eux.

Anunoby, un ancien joueur vedette des Hosiers de l’Université Indiana, a réussi neuf de ses 16 tirs du terrain et il a excellé en défensive.

« Ils ont bien joué en défensive et ils ont bien joué dans les espaces, a exprimé le joueur des Pacers Myles Turner. Je dirais qu’Anunoby a été agressif et qu’il a choisi ses moments. Il a connu un bon match. »

Fred VanVleet a marqué 21 points et il a réussi au moins un panier de trois points au cours de ses 48 derniers matchs, ce qui constitue un record des Raptors. Norman Powell a ajouté 20 points.

Turner a mené les Pacers avec 25 points et six blocs. Domanta Sabonis a réussi un 16e doublé consécutif pour amorcer la saison et il a conclu la rencontre avec 10 points, 19 rebonds et cinq aides.

Les Pacers ont perdu trois de leurs quatre dernières sorties.

Les Raptors se sont distancés au deuxième quart et ils menaient 58-47 à la demie. Les Pacers n’ont toutefois pas baissé les bras et ils ont réduit l’écart à 77-75 après trois quarts.

L’équipe de l’Indiana a détenu deux brèves avances au quatrième quart, mais les Raptors ont inscrit huit points sans réplique pour prendre les devants. Les Pacers ont créé l’égalité alors qu’il restait 67 secondes à écouler et Anunoby a réussi trois de ses quatre lancers francs pour permettre à son équipe de l’emporter.

« Nos joueurs ont joué avec hargne, c’est sûr, a dit Nurse. Je dois lancer des fleurs à tout le groupe. »