(Tampa) Les Raptors de Toronto joueront leurs matchs locaux à huis clos à leur nouveau domicile, l’Amalie Arena de Tampa.

La Presse Canadienne

Vinik Sports Group, qui possède le Lightning de Tampa Bay et l’Amalie Arena, a annoncé samedi que l’organisation n’autorisera pas la présence de spectateurs dans l’amphithéâtre « à cause d’une hausse marquée du nombre de cas de coronavirus dans la portion centrale de la Floride au cours des derniers jours ».

Aucun partisan ne pourra encourager l’équipe sur place avant le 5 février, au plus tôt.

La Floride est un foyer important d’éclosions, et elle a rapporté près de 20 000 nouveaux cas vendredi tandis qu’une nouvelle vague de COVID-19 déferle sur cet État américain.

Depuis le début de la pandémie, la Floride a recensé plus de 1,4 million de cas de coronavirus.

Les Raptors faisaient partie des quelques rares clubs de la NBA qui comptaient accueillir un certain nombre de partisans dans les gradins pour leurs matchs à domicile. Ils comptaient distribuer environ 3800 billets pour chaque rencontre à l’Amalie Arena.

En raison des restrictions de voyage et de la hausse du nombre de cas de COVID-19 au Canada, les Raptors ont été contraints de s’exiler à Tampa pendant au moins la moitié de la saison.

Les Raptors avaient distribué des billets pour leurs 11 premiers matchs à domicile, et trois matchs ont déjà été disputés à l’Amalie Arena. Les billets vendus pour les huit matchs restants seront remboursés.

L’Amalie Arena n’est pas un domicile très accueillant pour les Raptors, puisque la plupart des partisans présents dans les gradins ont encouragé jusqu’ici l’équipe visiteuse.