(New York) Le copropriétaire des Milwaukee Bucks, Marc Lasry, a estimé vendredi que la saison NBA, suspendue depuis plus de deux mois à cause du coronavirus, pourrait reprendre dans six à huit semaines, sur deux sites à Orlando et à Las Vegas.

Agence France-Presse

La tendance régulièrement évoquée dans les médias d’un retour à la compétition en juillet dans une ou deux bulles prend ainsi de plus en plus d’épaisseur.

« Nous nous en rapprochons vraiment » a affirmé Lasry, interviewé sur la chaîne CNBC. « Nous allons avoir un conseil d’administration vendredi prochain et je suis sûr que ce sera à l’ordre du jour. »

La saison est suspendue jusqu’à nouvel ordre depuis le 11 mars et le patron de la NBA Adam Silver doit communiquer sur son sort début juin.  

Pour l’heure, certaines franchises ont rouvert leurs installations pour que leurs joueurs puissent s’entraîner individuellement, dans les villes où les directives le permettent.

A travers ce premier pas, « je pense que le vent semble changer et que nous pourrions avec un peu de chance rejouer d’ici six à huit semaines », a ainsi développé Mark Lasry.  

Sa prévision a été partagée par l’arrière des Brooklyn Nets Spencer Dinwiddie, selon lequel la NBA « reviendrait » le 15 juin pour des « entraînements » collectifs, évoquant ensuite « cinq derniers matchs sur un site à partir du 15 juillet ».  

La NBA, qui semblait envisager de reprendre directement au stade des séries éliminatoires, pourrait ainsi finalement jouer quelques matchs de la saison régulière. Un tel calendrier pourrait voir les finales de la NBA se jouer mi-septembre. Le tout à huis clos et télévisé.

« Je pense que les audiences seront au plafond. Tout le monde voudra regarder cela », a ajouté Lasry, confirmant la piste de deux « bulles ».

« Pour rendre les choses plus faciles pour tout le monde, je pense que ce sera deux sites, peut-être Las Vegas pour les équipes de l’Ouest, Orlando pour celles de l’Est », a déclaré le copropriétaire des Bucks, qui possédaient le meilleur bilan de la saison (53 victoires-12 défaites) avant la pause forcée.

Milwaukee, menée par la vedette grecque Giannis Antetokounmpo, MVP de la saison passée, est à la recherche de son 2e titre de champion après celui de 1971.