(Los Angeles) Le Heat de Miami a subi une défaite écrasante mardi soir en NBA, assommé par un festival de paniers à trois points des Bucks de Milwaukee, tandis que les Clippers ont renoué avec la victoire, deux jours après avoir eux aussi subi une déculottée.

Agence France-Presse

29x3 points, un record pour les Bucks

Les Bucks de Milwaukee ont établi un nouveau record NBA, avec pas moins de 29 tirs à trois points inscrits lors de leur large victoire (114-97) contre Miami, finaliste la saison dernière.

Le Heat n’a jamais réussi à exister lors de cette rencontre, menée de bout en bout par les Bucks, avec une avance qui a atteint jusqu’à 51 points.

« Il semblerait qu’ils avaient ce match en tête depuis 80 jours », a déclaré au sujet des Bucks l’entraîneur du Heat Erik Spoelstra, en référence au duel entre les deux équipes durant les séries éliminatoires 2020 en demi-finales de conférence, remportée 4-1 par les Floridiens.

Mardi, Milwaukee a effacé le précédent record de paniers à trois points (27), détenu par les Rockets de Houston depuis un match d’avril 2019 contre Phoenix.

Arrivé à l’intersaison en provenance de la Nouvelle Orléans, Jrue Holiday a marqué six tirs de loin, terminant le match avec 24 points alors que l’ailier Khris Middleton en ajoutait 25, avec notamment quatre tirs à trois points sur cinq tentés.

L’arrière Donte DiVincenzo a de son côté marqué 17 points, donc cinq tirs à 3 points alors que le pivot Brook Lopez a participé au feu d’artifice avec trois tirs primés, finissant le match avec 14 points.

« Nous avons joué dur, nous connaissons la façon de jouer du Heat, peu importe qui se trouve face à eux », a expliqué Jrue Holiday, « nous avons voulu reproduire cette approche ».

Cette large victoire permet aux Bucks de se relancer après la défaite (130-110) contre les Knicks de New York, dimanche.

Les Clippers se vengent contre les Timberwolves

Autre équipe à s’être lourdement inclinée dimanche avant de signer une éclatante victoire mardi, mais cette fois à l’Ouest : les Clippers de Los Angeles, qui se sont imposés 124-101 contre les Timberwolves du Minnesota.

Les rivaux des Lakers ont signé une solide performance collective, sept joueurs californiens inscrivant chacun au moins onze points. Le plus prolifique d’entre eux a été Lou Williams, auteur de 20 points alors qu’il était remplaçant au coup d’envoi.

« Nous savions que nous devions faire mieux » deux jours après la raclée (124-73) infligée par les Mavericks de Dallas, a déclaré Serge Ibaka, auteur de seize points.

« Nous devions être agressifs et simplement jouer au basket en équipe », a ajouté le pivot des Clippers.

Grâce à leur succès, le troisième en quatre matchs, les joueurs de Tyronn Lue rejoignent Sacramento et Phoenix en tête du classement de la conférence ouest.  

Les Kings et les Suns se sont aussi imposés mardi soir, respectivement face à Denver (125-115) et La Nouvelle Orléans (111-86).

Quatre à la suite pour le Magic

À l’Est, le classement est dominé par Orlando, qui a poursuivi un début de saison surprenant et impeccable en signant une quatrième victoire de rang (118-107) contre Oklahoma City.

Le Magic bénéficie des premières défaites de Cleveland (95-86 contre les Knicks) et des Indiana Pacers (116-111 face à Boston) pour se détacher en tête, en attendant le difficile déplacement d’Atlanta chez les Nets mercredi soir. Les Hawks comptent comme Orlando un bilan parfait, mais n’ont disputé que trois matchs.

Avec 28 points, le pivot Nikola Vucevic a été le grand artisan du succès du Magic.

En bas de classement, rien ne va plus pour les Raptors : champions en 2019, les Canadiens ont courbé l’échine face à Philadelphie (100-93) et ne comptent aucune victoire après trois matchs.