Mercredi, les Raptors vont recevoir les Pelicans pour entamer une nouvelle saison de la une campagne inédite, encore plus dans leur cas.

Lori Ewing
La Presse Canadienne

En raison de restrictions à la frontière, Toronto doit disputer au moins la première moitié de la saison à Tampa.

L’équipe tente de s’y sentir chez soi, ayant mis en place un centre d’entraînement dans un Marriott du centre-ville. Une bannière du championnat de 2019 se trouve aussi dans les hauteurs du Amalie Arena-voisine des numéros retirés de Martin St-Louis et Vincent Lecavalier.

Un an après que plus de 20 000 partisans aient célébré le titre au Scotiabank Arena, en lever de rideau de 2019-20, une foule de 3800 personnes, un nombre lié aux protocoles en contexte de pandémie, est attendue au domicile du Lightning, cette fois-ci.

« Je suis conscient de ce qu’il faut pour rendre cela possible, a dit Fred VanVleet. Je pense que tout est en place pour que ce soit aussi sécuritaire que possible. »

La NBA n’a pas encore dévoilé le calendrier de la deuxième portion de la saison.

Les Raptors espèrent avoir le feu vert pour un retour à Toronto à ce moment-là, mais c’est loin d’être une certitude.

« Nous voulons gagner. Nous voulons jouer au basket, a confié le président de l’équipe, Masai Ujiri.

« Que ce soit ici ou ailleurs, nous sommes là pour gagner. Nous y croyons tous. »

Kyle Lowry est de retour comme meneur de jeu, mais Serge Ibaka et Marc Gasol ont quitté en tant que joueurs autonomes.

PHOTO KIM KLEMENT, USA TODAY SPORTS

Kyle Lowry

Aron Baynes est l’un des nouveaux visages.

Excellents en défense, les Raptors ont terminé deuxièmes dans l’Est avant d’être écartés au deuxième tour, dans la bulle.

« Il y a des ressemblances avec l’an dernier, a dit Nick Nurse, qui a été nommé l’entraîneur de l’année dans la NBA. Nous n’étions pas tenus en si haute estime avant le début de la saison. Mais je sais que nous nous battons ardemment et que notre noyau est aguerri. »

OG Anunoby s’est distingué lors des dernières séries et Malachi Flynn, repêché le mois dernier, a impressionné lors des matchs préparatoires.

PHOTO MARK J. TERRILL, AP

OG Anunoby et Jayson Tatum (0)

Lundi, le contrat d’Anunoby a d’ailleurs été renouvelé pour quatre ans.

« Le souhait est qu’il comprenne qu’il peut faire partie de l’élite du circuit en défense, a dit Nurse. Il joue à l’ancienne, j’aime ça. Et à l’attaque, il continue de se développer. »

Joueur étoile, Pascal Siakam sera sous les feux de la rampe à la suite de résultats décevants en deuxième ronde, face à Boston.

Après le match contre La Nouvelle-Orléans, les Raptors joueront à San Antonio le 26 décembre.