(New York) À défaut de parler, il faudra payer, a dit la NBA à Kyrie Irving et aux Nets de Brooklyn.

Brian Mahoney
Associated Press

La ligue a imposé deux amendes de 25 000 $, jeudi : une au joueur, l’autre à l’équipe.

La raison : le refus d’Irving d’être disponible en vidéoconférence pour les médias, à ce point-ci des camps d’entraînement.

Cette semaine, Irving a plusieurs fois refusé de prendre part à de telles rencontres, a mentionné la NBA.

Vendredi dernier, Irving a publié un communiqué où il aborde son silence à l’endroit des journalistes, plaidant qu’il veut que son message soit bien relayé.

« Je m’engage à me présenter au travail chaque jour, a alors écrit Irving. Je suis prêt à m’amuser, à rivaliser et à gagner des titres avec les Nets.

« Cette saison, je veux m’exprimer par mon travail sur le terrain et en dehors. »

Depuis, les Nets ont organisé un Zoom tous les jours sauf un.

Le premier match hors-concours des Nets aura lieu dimanche soir au Barclays Center, face aux Wizards de Washington.