(Los Angeles) Anthony Davis a finalisé un contrat de 190 millions de dollars US sur cinq ans pour rester avec les Lakers de Los Angeles, jeudi.

Greg Beacham
Associated Press

Un jour après qu’on ait prolongé de deux ans et 85 millions le pacte de LeBron James, jusqu’à la fin de 2022-23, Davis s’est engagé envers les Lakers jusqu’à la fin de 2024-25.

Rich Paul de Klutch Sports, l’agent de Davis et de James, a confirmé les détails à l’Associated Press.

Sans parler de la durée des ententes ou des montants, le directeur général Rob Pelinka annoncé les nouveaux contrats de ses deux supervedettes, jeudi.

James et Davis ont remporté le titre de la NBA à leur première saison ensemble. Les Lakers ont amorcé leur camp cette semaine et en vue de la saison qui approche, ils ont de solides chances de conserver leur couronne.

« Dans la bulle, Anthony Davis a prouvé qu’il est l’un des joueurs les plus complets et les plus dominants du circuit, a dit Pelinka, dans un communiqué.

« Les partisans des Lakers auront la chance de continuer de le voir s’épanouir et agir comme meneur durant des années à venir. »

À propos de James, Pelinka a dit, également par communiqué, qu’il est « un joueur et un être humain transcendant. LeBron a fait confiance aux Lakers en 2018. Cette prolongation de contrat pave la voie à ce qu’il renforce encore plus son héritage comme étant un grand de l’histoire des Lakers. Nous ne pourrions pas être plus honorés de son engagement. »

L’entente de Davis comprend une clause de sortie avant la fin de la cinquième saison, pour le joueur de 27 ans.

Les Lakers ont acquis Davis avant la dernière campagne, envoyant la plupart de leurs jeunes joueurs aux Pelicans de La Nouvelle-Orléans.

La chimie s’est immédiatement installée avec James et Davis a obtenu une septième sélection consécutive au sein de l’équipe d’étoiles.

Davis a excellé au cours de sa première saison avec les Lakers, récoltant en moyenne 26,1 points par match, 9,3 rebonds et 3,2 aides, en plus de réussir 2,3 blocs. Il a converti 50 % de ses lancers, en plus d’un taux de 84,6 % sur les lancers francs, une marque personnelle.

Il a d’ailleurs terminé deuxième au scrutin du joueur par excellence, derrière Giannis Antetokounmpo, des Bucks de Milwaukee.