Le bureau des gouverneurs de la NBA a approuvé de façon unanime des ajustements à la convention collective en vue de la saison 2020-21, mardi.

Tim Reynolds
Associated Press

Annoncés lundi par le circuit et ses joueurs, les changements ont été rendus nécessaires dans un contexte de pandémie.

La NBA va continuer de discuter avec la NBPA au sujet de divers aspects de la campagne.

Il reste notamment à établir des protocoles de sécurité, en lien à la lutte au virus.

Mardi soir, les Knicks de New York ont annoncé qu’ils fermaient leur centre d’entraînement, après que trois employés aient été déclarés positifs à la COVID-19.

Dans un communiqué, l’équipe a fait savoir que ces personnes ne ressentent pas de symptômes et se trouvent en isolement.

Le MSG Training Center sera nettoyé en profondeur, ont dit les Knicks.

La NBA va mettre en branle une saison où il n’y aura plus de bulle, comme à Disney.

La saison de 72 matchs va débuter le mardi 22 décembre, en soirée.

Le calendrier sera dévoilé d’ici quelques semaines.

La NBA a dit qu’un nouveau système fera en sorte de maintenir le partage des revenus liés au basketball.

C’était l’un des nombreux éléments de discussion, en lien à la convention collective. Une bonne part de celle-ci devait être revue, en lien à la crise du coronavirus.

Il pourra y avoir des pourparlers avec les joueurs autonomes à compter du 20 novembre, à 18 h.

Les contrats pourront être signés à partir du 22 novembre, à midi.

On s’attend à ce que des échanges soient permis d’ici quelques jours.

Le repêchage aura lieu le 18 novembre. Aux environs de cette date, les options de joueur ou de club pourront être validées.