Les représentants des joueurs de la NBA ont voté en faveur d’appuyer l’idée de commencer la prochaine saison le 22 décembre — la date ciblée par la ligue dans ses discussions sur la manière et le moment de ramener les équipes dans les arénas pour une saison de 72 matchs.

Tim Reynolds Associated Press

Le scrutin organisé auprès des représentants des joueurs au sein de l’Association des joueurs de la NBA n’est qu’une étape dans le long processus. Plusieurs enjeux importants demeurent des points d’interrogation, comme les montants des salaires placés en fiducie puisque la saison sera plus courte qu’une saison « normale », ainsi que la manière d’effectuer des tests de dépistage du coronavirus auprès des joueurs et des membres des équipes en raison des risques de santé pendant la pandémie.

Plusieurs choses doivent donc encore être déterminées avant que le plan pour la prochaine saison devienne officiel.

« D’autres détails doivent être négociés et l’AJNBA est confiante que les parties trouveront un terrain d’entente sur les enjeux pertinents pour la prochaine saison », a déclaré le syndicat des joueurs dans un communiqué.

Les discussions se poursuivent entre la NBA et l’AJNBA sur de nombreux sujets, mais le temps presse afin de peaufiner les détails. Le repêchage de la NBA est prévu le 18 novembre et le plan présenté aux joueurs — maintenant approuvé par les représentants des équipes au sein de l’AJNBA — prévoit le début des camps le 1er décembre.

Le marché des joueurs autonomes devra donc être coincé entre le repêchage et le début des camps.

La NBA préfère commencer sa saison le 22 décembre plutôt qu’à la mi-janvier pour plusieurs raisons, la principale étant les revenus. Selon les estimations de la ligue, un calendrier de 72 matchs générerait 500 millions US de plus en revenus qu’une saison d’un maximum de 60 matchs — avec un début à la mi-janvier.

Le lancement de la saison le 22 décembre permettrait aussi à la NBA de présenter ses matchs traditionnels du jour de Noël.